Mayenne. Pénurie de chauffeurs : un professeur de mathématiques contractuel découvre qu’il devra conduire le car des élèves les lundis et vendredis des semaines B

La salle 26

Jordan n’en croyait pas ses yeux en voyant son emploi du temps ce mercredi 31 août, son principal, en accord avec le conseil départemental, a placé deux jours dans son emploi du temps afin de s’occuper des lignes 27 et 31 entre Commer et le collège Jules Renard de Mayenne. « Au début, je me suis dit que c’était cool, que j’avais mes lundis et vendredis libérés. Mais quand la gestionnaire m’a donné les clefs du car, j’ai senti qu’il y avait un souci. ». Afin d’obtenir un salaire décent, Jordan devra donc cumuler ces deux emplois. Le principal souhaite également l’embaucher comme aide de cuisine au collège. En effet, Jordan a déposé plusieurs recettes sur Marmiton qui ont eu leur petit succès. L’occasion pour lui de concocter de beau risotto entre deux corrections de copies.

L’adjointe a réussi également à lui placer quelques heures de jardinage. Cette dernière étant la voisine de sa tante par alliance, elle a pu remarquer ses talents de paysagiste lorsqu’il tondait la pelouse de sa grand-mère. C’est grâce au cumul de ces emplois que Jordan pourra enfin obtenir l’équivalent d’un SMIC pour 53 heures de cours.

Entrainement dans l’allée des beaux-parents

En ce qui concerne les mathématiques, Pôle emploi assure qu’il a toutes les compétences pour enseigner cette matière. « Vous savez, quand vous devez vivre avec le RSA avec 2 enfants à charge, on sait faire les bons calculs, notamment les pourcentages avec les tickets de promotion. J’ai suivi Jordan pendant 3 ans, il saura faire un excellent enseignant. N’hésitez pas non plus à l’embaucher comme conseiller d’orientation si vous le souhaitez, vu le nombre de petits boulots que je lui ai filé pour qu’il garde ses droits, il en connait un rayon ».

De son côté Jordan assure qu’il fera son maximum face aux élèves. « Je pense que ça ira, j’ai reçu 4 jours de formation en télétravail pendant que j’entrainais à garer le car dans l’allée de mes beaux-parents. J’ai également suivi des podcasts de CAP cuisine pendant que je tondais la pelouse hier matin. Bon, je n’ai pas tout entendu, mais je pense être fin prêt pour réussir l’ASSR2 ».