Rennes. Son escape game basé sur les différentes restrictions sanitaires depuis mars 2020 est un succès

« Équipe bleue, vous êtes passé en couvre-feu, équipe rouge, idem, mais comme vous revenez de la messe, vous avez encore ½ heure pour rejoindre l’apéro de vos amis, sauf Julien, je te rappelle que tu es cas contact« . Ce qu’on entend depuis le haut-parleur du « Confine party », l’espace game le plus en vogue de la Bretagne. « L’idée est venue après le premier déconfinement », indique Roger, ancien strip-teaseur au chômage, « Quand j’ai vu le coup des départements de toutes les couleurs, mais qui au final avaient toutes les mêmes règles de déconfinement. Ce que j’ai adoré c’est quand on ne devait mettre un masque pour commander au bar face à une personne assise au comptoir, je me suis dit qu’autant d’incohérences, ça faisait déjà une bonne base. Mais c’est vraiment les restrictions de fin octobre qui m’ont permis d’établir les principales règles. Je me suis également appuyé sur les différents protocoles sanitaires des écoles, collèges et lycée, mais je ne les applique que dans les parties haut de gamme, en semaine paire, parce que sinon je dépasse ma jauge »

« Ah merde, je suis intermittent du spectacle… »

Immunité liberté de culte

Roger place les deux équipes masquées, les positionne selon leur catégorie socioprofessionnelle au hasard selon le tarif qu’ils ont payé « Si vous prenez le forfait premium, je vous mets en télétravail près dans votre maison secondaire à Douarnenez en résidence avec la fibre et les enfants chez grand-mère. Si vous manquez d’argent, j’ai le scénario étudiant en première année de médecine dans un studio avec l’ordinateur sous Windows Vista du papa et la 3G. Et si vous êtes joueur, je vous mets un forfait free et un colocataire dépressif en première année de psycho« .

Mais l’élément essentiel est bien entendu le passe sanitaire royal, contrairement à ce que vous pourriez penser il ne s’agit absolument pas du vaccin, mais d’une version en deux catégories qui vous permettra de finir la partie plus rapidement. « Alors en fait ce passe, il en existe deux sortes. Le pass de député qui vous permet de manger au restaurant, enfin « au repas privé servi par un traiteur…Lol, et celui qui vous permet d’aller à toutes les cérémonies, religieuses. Enfin, si vous êtes arabe et musulman  ça ne marche pas. Bah, non les musulmans entre les contrôles d’identité et de certificat de confinement, ils ne peuvent pas.« 

Mais que gagnent les joueurs à la fin du parcours ? « Oh c’est très simple, je les laisse aller boire un coup dans un bar et débattre face à mon beau-frère qui affirme que Raoult a été bridé par Bigpharma et que le nombre de morts du Covid est truqué. Mon beau-frère, il ne sait même pas qu’il joue. Il sort les mêmes conneries à tout le monde depuis mars 2020, la seule différence c’est que contrairement aux autres, il n’a pas bougé de son bar. Le retour à la vie d’avant quoi…« 

Source image détournée : France culture