Tour de France. Espace Mayenne : plusieurs coureurs évitent in extremis le nez d’Olivier Richefou

C’était limite pour le Belge Dylan Teuns et d’autres coureurs du Tour de France, un accident de parcours pendant leur « Contre la montre » aurait pu leur coûter cher. « On a joué gros question aérodynamisme » affirme le commentateur de France 2. Que s’est-il réellement passé à quelques secondes de l’arrivée ? Stefan Kung narre les derniers moments de sa course « J’arrivais au bout de ma 33e minute, j’ai évité de peu une gourde Lidl et là un énorme pif m’arrive sur la droite et j’entends « Si j’étais un despote, ça se saurait ». Je la contourne de peu, mais c’était moins une« .

D’après plusieurs témoins, Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne, aurait tenu des propos qui auraient fait précipitamment pousser son nez. Ce soudain effet Pinocchio arriverait à chaque fois que l’édile s’explique à propos de ses multiples contradictions politiques, ce que certains scientifiques nomment « mensonges ». Une longue discussion avec Florian Bercault et des membres de son propre parti politique seraient la cause de cette hypertrophie nasale inattendue. « Je ne vois absolument pas ce qui aurait pu causer cela », indique l’élu UDI. « J’ai juste rappelé au Président de Laval Agglo que le coût de la gestion de l’Espace Mayenne serait toujours bénéficiaire et que l’acoustique de la salle principale était parfaite. »

Une autre poussée nasale serait arrivée après une dispute entre l’avocat de formation et Élisabeth Doineau, ancienne représentante de la majorité. « J’ai juste confirmé qu’en rien je n’ai orienté les travaux de l’espace Mayenne pour me faire réélire. C’est injuste de faire pression comme cela sur moi alors que j’ai mené le projet avec sérieux et en toute honnêteté. Non, non les journalistes de France 3, pas par là. Il reste encore des câbles électriques qui pendent un peu. Oui, oui la commission de sécurité est passée. Je le sais, je suis le Président du SDIS, je vous rappelle. Oui, on disait quoi ? Moi ? Utiliser une compétition sportive internationale pour faire campagne aux frais du contribuable. Pas mon genre…oh, Maxime Sorel, on fait une photo. Attends, on pose l’iPhone sur le bout de mon nez. J’espère que le zoom sera assez puissant sinon on ne nous verra pas« .

Demain 1er juillet, Olivier Richefou se présentera à la Présidence de son département, quasi certain d’être réélu, il devra néanmoins se justifier face à une opposition plus importante et une majorité plus effritée. « Dorénavant, si je dois me justifier, je devrais juste me placer devant une fenêtre ouverte, juste au cas où« ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s