Après 17 balades par jour, Kikou devient le premier chien nantais victime du Covid-19

Allez kikou, encore une balade, allez mon chien-chien. Il veut sa balade, il veut ancore sa balade. On reveut sa pâtée pour aller faire un gros caca, oh oui ça veut aller se proméner ce bon chien-chien. Allez, on va faire encore un grand tour. Allez, allez, on est pas des feignasses. On va allez voir l’île de Nantes. Les canards sont revenus, tu vas pouvoir aboyer dessus. Allez mon kikou, allez, on se motive.  Hop-hop. Allez un petit sprint pendant que papa il fait son jogging. On aime son papa et on veut aller se promener, allez mon kikou, on repart dans 15 minutes. Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou Ki-Kou. C’est bien mon chien. Les enfaaaaaaaaaaaaaants, ça faisaient longtemps que vous n’êtes pas sortis. Allez, donc promenez Ki-Kou…Où c’est qu’il est mon chien. OOOOOH il était caché sous le canapé.Oulah Ki-kou arrête de montrer les crocs, mais lâche ma cheville. Qu’est-ce qui te prend ?

….

Kikou ? Non, on a dû l’euthanasier tu sais. Oui, il devenait agressif sans raison, c’est triste. Ce confinement nous rendra tous fous. Enfin bon, il ne reste notre poisson rouge Flaubert. Allez mon Flaubert, on va mettre sa petite laisse et on part en balade. Flau-bert-Flau-Bert-Flau-Bert…