Rennes. Son opération « Free Hugs contre le coronavirus » parc du Thabor est un échec

Guillaume Pataterie voulait absolument remonter le moral des Rennais, c’est un échec cuisant. Ce dernier, tout juste revenu de vacances à Venise après un long séjour professionnel à Pékin proposait des câlins gratuits dits « Free Hugs » parc du Thabor. « J’allais vers tout le monde, les vieux, les asthmatiques, les insuffisants cardiaques. Je ne voulais discriminer personne en offrant un peu d’amour à la Terre entière.« 

Pourtant fier de lui et de son panneau publicitaire de la « Bière mort subite » trouvée place Saint Anne où il a écrit sur l’envers, Guillaume reste déçu de ce revers. « Un peu d’amour merde. Et ce n’est pas cette méchante toux qui m’empêchera de rendre les gens heureux« 

Un précédent avec « Un bisou contre l’herpès » en 2008

Ce n’était pas la première tentative de Guillaume. En 2008, ce dernier avait lancé l’opération « Un bisou contre l’herpès », ce qui avait amené à la même désillusion. « Je ne comprends pas, les mecs en septembre il court contre la mucoviscidose, en décembre c’est les restos du coeur et moi on me refuse des câlins. Les gens ne sont pas funs ».

capture_d___e__cran_2018-01-08_a___13.02.55
-50% pour les plus de 80 ans

Mais le Rennais n’abandonnera pas son œuvre caritative, « Pour moi, ce sont les relations humaines qui nous sauveront. Je viens de proposer « Une lambada contre Ebola » à l’OMS, j’attends une réponse…J’ai bon espoir ».