Pré-en-Pail . L’emménagement d’une jeune fille de 23 ans n’était qu’une rumeur

Tout le monde était prêt, le Maire avait préparé les petits fours, la pharmacie avait renouvelé son stock de préservatifs et Didier, le seul habitant de moins de 30 ans avait enfin pris une douche. Mais ces petites attentionsn’auront pas vraiment servi. La nouvelle qui annonçait l’arrivée d’une jeune fille de 23 ans n’était qu’une rumeur, lancée par un habitant de la ville.

Tout commença vers février, la secrétaire de mairie reçoit un télégramme envoyé par une certaine Jacqueline Gontran, habitante du Loir-et-Cher qui souhaitait retrouver la joie de vivre de la campagne. Celle-ci, mannequin de profession, souhaitait trouver un logement bon marché en location. « On ne s’est pas assez méfié », avoue un conseiller municipal. »Très sincèrement, il est vrai que deux trois éléments auraient du nous mettre la puce à l’oreille ». En effet, la jeune fille affirmait d’emblée dans son message avoir toutes ses dents. « Le plus curieux restait le télégramme en lui-même » raconte le maire de la ville « La dernière fois qu’une personne lettrée de moins de 25 ans est arrivée dans la commune, c’était l’institutrice de l’école privée. C’était quand même en 1987 et la seule raison pour laquelle elle n’est jamais repartit, c’était parce qu’elle n’avait pas le permis.« 

« J’ai remarqué après mettre brossé les dents aujourd’hui que celle-ci pouvait avoir une couleur moins jaunâtre »

61wBl7DqjVL._SY450_
Jacqueline, mannequin professionnel

Cette rumeur a été lancée par Michel. Ce dernier, au chômage longue durée, profita d’un RDV fin janvier au pôle emploi de Mayenne pour envoyer le télégramme vers sa propre ville. « J’ai pris une photo dans le catalogue de la Redoute de 1993 trouvé dans la salle d’attente. Je n’aurais jamais cru que le canular irait si loin, je n’ai pas su m’arrêter. Mais quand j’ai vu qu’on préparait un défilé, je me suis dit que je devais annoncer la vérité à tout le monde. »

La blague aura-t-elle été trop loin ? Le maire préfère rester discret sur l’avancement des frais pour les petits fours importés directement d’Alençon. Mais ce canular aura eu pu pour mérite d’apporter un peu d’hygiène dans la commune. « J’ai remarqué après mettre brossé les dents aujourd’hui que celle-ci pouvait avoir une couleur moins jaunâtre. Maintenant c’est décidé, je me les laverai au moins une fois par semaine. »

Publicités