Nouveau Flash ball. Une alarme indiquera si le LBD est tenu à l’envers

Le Ministère de l’Intérieur semble avoir pris en compte les diverses remarques formulées par les associations des droits de l’Homme « On a bien compris que dans certains cas, le LBD était mal utilisé » indique Christophe Castaner. « Pas assez formées, les forces de l’ordre pouvaient commettre quelques bavures. Mais à bien y regarder, c’était surtout un problème de mode d’emploi. Il n’est pas toujours facile de distinguer le bras de la tête pour certains agents. On a beau leur passer les dessins animés de « Il était une fois la vie » ce n’est pas simple à expliquer« 

b_1450867_image1
« Tout pour le Pez »

Mais avant de protéger les manifestants, Christophe Castaner rappelle que ce sont surtout les CRS qu’il faut former. « Je ne suis pas pour interdire le Flash-Ball. » précise le ministre « J’aimerais surtout qu’on continuer à l’utiliser le plus tôt possible d’ailleurs. Pourquoi pas dans les écoles pour la gestion des récréations ou lors du passage du self ? Cela permettrait de limiter le nombre d’Assistants d’éducation. Un flash-ball, ça compense bien deux pions. »  Cependant l’Etat peine à former tout le monde, le mieux, c’est de faire en sorte que le LBD soit performant. Ce dernier sera donc équipé d’une d’alarme vibrante et d’un signal lumineux avec un néon  qui s’activeront dès qu’un prendra l’arme dans le mauvaise sens. « Il serait en effet dommage que quelqu’un s’éborgne » justifie Raoul, CRS du côté de Tourcoing.

« Un petit réservoir de baume du Tigre contre les tendinites »

Mais le Ministère de l’Intérieur ne compte pas s’arrêter là : « On sait que cette arme n’est pas parfaite et on va la perfectionner petit à petit pour éviter tous les désagréments qu’elle occasionne. Elle est physiquement très dangereuse, c’est pour cela que le Flash ball aura bientôt un petit réservoir de baume du Tigre afin d’éviter que l’utilisateur se fasse une tendinite. »  rappelle un conseiller du ministre. « Et afin d’échapper aux crises d’hypoglycémie durant une manifestation, des petits bonbons PEZ seront placés à droite du chargeur. Après cela, on ne pourra plus dire que le LBD est une arme destructrice» rappelle Christophe Castaner. « On sait faire des efforts, et on aimerait que ce soit entendu ».

 

 

Source images détournées : Pez ; France Inter

Publicités