Stade Lavallois contre Cholet. Philippe Jan recrute l’agent EDF qui réparait les câbles comme entraineur pendant la mi-temps

Bruno n’en revenait pas, cet agent EDF angevin avait été recruté en urgence pour réparer l’isolation des câbles électriques du stade Francis Le Basser « J’étais là avec mon fer à souder, tout le monde me regardait avec impatience pour que je donne mon feu vert pour l’utilisation des projecteurs. Mais j’avais beau parler bobine et fil de cuivre, Philippe Jan et Bruno Lucas me paraissaient concentrés sur autre chose et posaient des questions hors-sujet tel que  ‘As-tu le tempérament d’un leader Bruno ?’ ou ‘Que signifie pour toi la victoire à tout prix ?’, mais le surprenant fut ‘Si un journaliste de France Bleu Mayenne te questionne sur les choix stratégiques de l’utilisation de la tension entre les projecteurs, est-ce que tu veux lui péter la gueule ?' »

En 10 minutes, l’électricien angevin s’est retrouvé dans les vestiaires pendant la mi-temps, sans même avoir le temps de comprendre. « Ils m’ont mis un bombers orange, m’ont présenté les joueurs et m’ont demandé de bouger les bras dans tous les sens pendant le match. L’avantage c’est que je suis chef d’orchestre dans la chorale de mon quartier, cela a été assez facile comme exercice« 

« Surtout, évite les bras d’honneur »

arton1468
« Bruno, t’aime le foot? »

Philippe Jan essaye quand même de booster sa nouvelle recrue « Tu peux crier des fois si tu veux, mais tu n’insultes personne. Et si tu es hué, surtout, évitent les bras d’honneur » lui souffle le Président du club.

Philippe Jan rappelle qu’il compte changer officiellement d’entraineur jusqu’à la fin de la saison. « C’est une nouvelle stratégie, on laisse Pascal Brault tout gérer et on recrute un nouvel entraineur à chaque match à domicile. Là j’ai repéré la petite nana qui met le champagne dans les gradins VIP, je peux te dire qu’elle était extrêmement patiente avec ceux qui lui demandent de se bouger « son petit cul ». Si elle résiste à ce genre de remarque sexiste, on peut l’embaucher pour le match contre Marignane le 8 mars prochain. Ça tombe le jour de la journée de la femme, c’est bien, ça va nous donner bonne conscience par rapport au foot féminin« .

 

Source images détournées : France Bleu Mayenne ; Studyrama

Publicités