Karl Lagerfeld. Des obsèques dans la plus grand intimité…

Aujourd’hui, la famille et les amis de Karl Lagerfeld ont pu lui rendre un dernier hommage. Julien, 37 ans, est venu habillé avec des chaussettes dépareillées. « Ça fait des années que je n’osais plus aller chez lui pour prendre un café, il disait toujours que c’était moche. On n’avait jamais aucun autre sujet de conversation. Aujourd’hui je suis triste, mais j’ai pu enfin lui rendre un dernier hommage sans me prendre la tête au fait que mes chaussettes allaient « matcher » avec mon pull, c’est un peu une libération pour moi. Christiane est du même avis « Je ne me suis jamais autant peu pris la tête en allant rendre un hommage à Karl. J’ai pris le premier chapeau qui passait, il ne me va pas du tout, mais je m’en fous ».

shoes_socks_style_socks_shoe_skater_shoes-1212829.jpg!d
« Où est la mode? »

« Je suis passé chez Emmaüs avant de venir pour lui prouver que je m’en foutais de la mode»

 

Comment rendre hommage à une personne qui passait son temps à critiquer ses vêtements ? Robert, 62 ans, a trouvé la solution « Je suis passé chez Emmaüs avant à la sépulture et j’ai pris les premières fringues qui me tombaient sous la main. Le pire, c’est qu’en arrivant, mes amis m’ont répondu que je n’avais jamais été aussi bien habillé qu’aujourd’hui. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais en fait, l’ensemble allait super bien les uns avec les autres. »

Karl Lagerfeld fut incinéré ce vendredi 22 février, d’après certains proches, c’est ce qu’il souhaitait : « Karl n’aurait pas supporté rester dans le même cercueil et la même tombe pendant des années, il a toujours préféré suivre ce qui est dans le vent… « 

 

Source images détournées : La Montagne ; Pxhere

Publicités