France-Uruguay : 68 euros d’amende pour ceux qui se mettront devant l’écran pendant un but

Pendant un match, notamment dans les bars, il y a toujours un individu qui choisit d’aller uriner pendant une action plutôt d’attendre la mi-temps. Jordan (prénom d’emprunt) est coutumier du fait : « Je n’aime pas attendre la pause, y’a toujours la queue. C’est galère. En général, j’attends une touche, mais des fois pour faire chier, je préfère un bon coup franc. Une année, en 1998, j’ai fait ça pendant un pénalty. J’ai kiffé me mettre devant l’écran. Ils étaient plus petits à l’époque.« 

Si l’action amène à un but, il devra payer une tournée générale et sortir avec Ginette

Chaque année, des buts sont gâchés par des individus dangereux et irresponsables. Kevin (prénom d’emprunt, 2% d’intérêts TEG) raconte sa mésaventure. « Une année en 1998, un mec s’est mis devant moi pendant un pénalty. Ça été un traumatisme : je ne l’ai jamais retrouvé. Mais il ressemble beaucoup au mec que vous venez d’interviewer, attendez ne bougez pas je reviens ».

Et c’est pour éviter la superbe raclée que Kevin est actuellement en train de foutre à Jordan après 20 ans de rancœur que le gouvernement a décidé d’infliger une amende de 68 euros à toute personne qui se foutrait devant un écran lors d’une action décisive. Si l’action amène à un but, il devra payer une tournée générale et sortir avec Ginette, la fille du patron du PMU de Plouha.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s