Rennes II. Les étudiants votent majoritairement pour « un kebab avec Frites, sauce blanche mais sans oignons » pour le repas de la prochaine AG

On ne plaisante pas avec la démocratie à Rennes II, ni avec le repas du midi. Ce matin vers 10h00, le Président de l’université a demandé aux étudiants de voter pour le maintien ou non du blocus mais également pour le repas du midi « Je sais que vous êtes tous là pour discuter de votre avenir » crie David Olivier dans le haut-parleur « Mais avant tout, il faut bien comprendre que les commandes ne vont pas se passer toutes seules». À côté de lui, Jordan, du « palais des délices », 12 avenue Kennedy, attend patiemment le résultat des votes « Pendant le CPE en 2006 on a été dévalisé » affirme le chef d’entreprise « On ne veut plus que ça se reproduise. Je ne suis pas un C.R.S, ni Jésus, je ne multiplie pas les pains »

« L’UNEF pour la validation automatique des points fidélité »

Mais le débat est assez houleux sur un détail qui a son importance :  les points fidélité du 2e semestre vont-ils être validés ? L’UNEF propose que tous les points soient conservés « C’est légitime, on s’est battu et on mérite une validation automatique comme pour le bac en mai 1968 », mais une autre voix se porte :  « Ouais, mais si on valide automatiquement nos points, quelle valeur donnons-nous à la grève et à notre travail étudiant ? ». Un débat que les étudiants semblent vouloir mener de front : « Tout le monde a le droit à un kebab ? Sans sélection, la bouffe, comme l’enseignement, c’est un droit. Avec ou sans oignons »

CRS_tenue_maintien_ordre_p1200484
Distributeur automatique de pains

 

Publicités