Laval. Sobre, il commande un « double Perrier » au bar

Ce dernier, sans raison apparente, a souhaité commander « un double Périer » selon plusieurs témoignages.

« Au début, j’ai cru à une blague », confie Pierre-Paul, serveur au bar des Artistes. Mais quand je me suis rendu compte que le mec était sobre. Je l’ai sorti manu militari.  « J’ai tout de suite compris que le mec était sérieux. Impossible de ne pas avoir quelques coups dans le nez à 1 heure du mat à Laval un samedi soir. »

L’individu serait connu des services de police pour avoir déjà tenté de commander une menthe à l’eau en 2012 et a été condamné pour une consommation abusive de lait fraise sur la voie publique en 2017. « On connaît bien le bonhomme » rapportent les forces de l’ordre « C’est ce genre d’individu à trainer dans les rues, une bouteille de sirop banane-kiwi à la main. Il ne faut jamais leur donner de l’argent, on sait que ce ne sera pas pour une pinte, mais pour certainement pour un Fanta ou une autre connerie comme ça. »

« Ça commence par mettre du coca dans son Whisky dès l’adolescence »

Les associations de prévention contre l’hydrolisme  luttent davantage contre ces comportements déviants. « Ça commence par mettre du coca dans son Whisky dès l’adolescence », décrit Pierrette Denis, présidente de l’association « Ensuite, ça remplace le Picon-Bière par une bière à la cerise ou une Smirnoorf . Enfin, c’est la déchéance totale, le mec prend un Panaché ni vu ni connu, croyant que c’est de l’alcool et finit dépendant aux boissons softs.« 

Ces attitudes asociales sont décriées seraient de plus en plus courantes selon le ministère de l’intérieur et les auteurs des faits sont le plus souvent dans le déni. Si vous apercevez en after ou même en début de soirée un ami ou un collègue refuser un verre d’alcool, n’hésitez pas à le soutenir, en lui rappelant que quitte à boire de l’eau, il vaut mieux le faire classe en perdant son permis.

Eddy_Mitchell_avp_2014_2
« Couleur menthe à l’eau… »
Publicités