Notre-Dame-des-Landes. E.Macron opte pour un aéroport souterrain

« J’ai pesé le pour et le pour, et je pense sincèrement que c’est la meilleure solution » indique le chef de l’État. « Ce matin les médiateurs m’ont remis un rapport très détaillé, j’en ai parlé à Nicolas Hulot, et il est d’accord avec moi. Il faut absolument limiter la quantité de papier utilisée pour un rapport. Prendre du papier recyclé si possible et favoriser une police de caractère moins énergivore. Pour ma part, j’ai une préférence pour la Calibri »

Après avoir lu les préconisations des médiateurs, Emmanuel Macron s’est empressé de demander l’avis par mail à Nicolas Hulot juste après avoir pris sa décision. « Un aéroport souterrain c’est parfait. C’est mon idée d’ailleurs. Le sol sera protégé, on pourra même laisser les habitants de la ZAD vivre en paix. Plusieurs pistes d’atterrissage sous la terre et hop, le tour sera joué. Rendez-vous compte, en 10 minutes j’aurais mis fin à des décennies de débat. C’est ça le pouvoir de En marche.« 

« Ha putain j’avais oublié les ailes »

Certains conseillers ont tenté, en vain, de contacter le Président avant son annonce officielle. « Alors, sans vouloir le contredire, ça nous paraît un peu tendu du slip cette histoire d’aéroport souterrain » avoue Édouard Philippe « Bon, déjà parce que personne ne l’a jamais fait, et que du coup, on n’a pas beaucoup de recul. Et puis que ça semble juste carrément impossible en fait. Mais je ne veux pas contredire Manu. Par contre s’il pouvait changer d’avis avant qu’on passe carrément pour des cons, ça serait bien »

Le Président n’a pas simplement annoncé la bonne nouvelle à tous les Ligériens, mais a carrément décidé de lancer lui-même le débuts des travaux. « Oui, j’aime bien montrer que je suis présent. Bah là, je suis avec ma petite boussole et je commence à préparer le terrain « , quelques habitants de la ZAD munis d’un plan d’Airbus A320 tente néanmoins de le convaincre avec l’aide de Bruno Retailleau. « Je crois que c’est la première fois que je suis d’accord avec Retailleau » affirme Marina, habitante de la ZAD depuis 2009 « C’est pas un projet destructeur pour la nature, juste un projet complètement con ». Emmanuel Macron campe néanmoins sur ses positions : « Non regardez, c’est parfaitement faisab…Ha putain, j’avais oublié les ailes…bon je vais peut-être le lire ce rapport. Je dois avoir une version P.D.F qui traine sur ma tablette ».

arton66786.jpg
Jeff Acturus approuve le projet
Publicités