Rennes. Paris Jackson achète du shit au Blosne, son dealer raconte…

Paris Jackson, l’icône body-positive, fille du Roi de la pop a effectué une partie de son road-trip dans la capitale bretonne. Notre correspondante sur place a recueilli les témoignages. Rencontre:

Ajaccio Jackson, Fille de Mickaël Jackson a décidé de prendre l’air. Lassée des tapis rouges Hollywoodiens, la jeune fille de 19 ans a entreprit un voyage initiatique. Après l’Australie où elle a « vu des koalas » et elle est allée visiter Rennes. « L’événement est déjà considéré comme l’un des plus fous de cette année 2017 », selon nos confrères de Newsyahoo.fr.

Florilège de témoignages de passants ayant eu la chance de croiser la jeune fille, plus bohême que  bling-bling pour deux jours grand max.

Eliza, 21 ans, étudiante en Arts du spectacle à Rennes 2 : «  Elle a assisté à un cours en amphi le matin, avec ses amis. Je ne l’avais jamais vu, mais comme les partiels approchent, je pensais qu’elle venait pour faire acte de présence et remonter sa moyenne. J’ai cru que c’était une étudiante lambda »

Fabrice, 27 ans, vendeur chez Ethnic Food, Place Saine Anne :  «  Elle est arrivée vers 13 heures, un peu avant la fin de mon service. Elle est entrée et a commandé un Veggie Savoyard, en chanson avec son ukulélé, c’était super charmant :On lui a offert une carte de fidélité ! »

La fille du King of pop poursuit son chemin, vers la Place Hoche où a été prise la fameuse photo publiée sur Instagram, Ukulélé et sac à dos de routard, c’est son amie Madeline, créatrice du #Thehumanazingproject qui a saisit le moment avant de le publier car « la lumière était belle ».

Madeline raconte : «  On s’est croisées par hasard à Paris, dans un café. Je lui ai proposé de me rejoindre à Rennes pour contribuer à mon projet. #Thehumanazingproject consiste en une mise en avant des artistes musiciens et surtout de moi-même, pour faire le bien autour d’eux, simplement, car on est tous humains. Bon sauf mon chat avec qui je bois des verres de vin en affirmant que j’aime trop la France »

Sandra, 19 ans, caissière au U-express place Hoche : «  J’occupe ce poste depuis août, pour financer mes études. Marseille Jackson est arrivée vers 15 heures et s’est directement dirigée vers le rayon alcool. Moussa, notre vigile l’a suivie directement car elle ressemblait aux « zonards », qui font la manche et viennent se ravitailler au magasin tout le temps. Elle est revenue payer à la caisse. C’était incroyable… Elle a acheté deux 8.6, elle a payé avec un billet de 50€. Je n’en reviens toujours pas, cette fille est tellement naturelle… Mais je n’ai pas pu faire de selfie avec elle, dommage!(rires). Ma patronne me surveille et les interactions avec les clients sont limitées. »

La jeune Montpellier Jackson poursuit sa route en ville, au grès de ses envies… Les paillettes d’Hollywood semblent lointaines. Nonchalante et sereine, elle arpente la ville, offrant aux passants ses airs de ukulélé, simplement.

Ce n’est que bien plus tard que nous retrouvons sa trace, cette fois dans le quartier dit  « sensible » du Blosne. Strasbourg Jackson a en effet emprunté le métro à Sainte-Anne, après avoir fait un bœuf avec Tijo, punk à chien charismatique du lieu. Elle descend à l’arrêt Triangle.

Grenoble Jackson a passé la nuit en sécurité, en couch-surfing »

L’histoire se corse. La jeune fille naturelle et sans chichi aurait en effet acheté de la drogue vers 22 heures, non loin du Boulevard Louis Volclair. Momo*, son dealer raconte :

« J’attendais là par hasard, et je l’ai vu sortir à Triangle avec son ukulélé et son sarouel, j’ai direct compris, témoigne le jeune homme. Perpignan Jackson s’est effectivement dirigée immédiatement vers le jeune homme. Elle m’a demandé si j’avais de la coke, mais pas de ça ici. Elle avait un accent anglais de ouf. J’ai cru que c’était une étudiante Erasmus, ils viennent souvent ici les babos pour ce genre de choses. J’ai pensé que je pouvais me faire de l’argent. »

Momo entraîne donc Dunkerque à l’abri des regards, avant de lui vendre une barrette de shit. «  Elle n’avait pas de monnaie, je lui ai fait à 50 les trente grammes, je suis pas un chien car on est tous humain. Elle était déçu de pas avoir trouvé de Coke, mais on vend pas ça nous, c’est haram ».

La jeune fille est ensuite repartie dans la nuit, ses achats en poche… Devons nous nous inquiéter quant à l’avenir de la fille du King of Pop ? Simple voyage de jeunesse ou envie d’oublier son enfance mouvementée ou un court-métrage de superman loupé ? Rassurons nous cependant car Grenoble Jackson a passé la nuit en sécurité, en couch-surfing chez un anonyme à Rennes, selon nos sources.

Étrange événement que cette folle journée Bretonne, notamment pour les chanceux qui ont pu croiser la jeune bohème aux faux airs de Rimbaud 2.0.

*Prénom d’emprunt sur 3 ans, seulement 1,2 % d’intérêts

pexels-photo-269155.jpeg
« Une fille simple » indique le concierge de l’hôtel  Couch Surfing

Auteur : Dolorès Tamponnade, Rennes, Ouest-Franc.

Publicités