Saint Berthevin. Conseil municipal : le Maire Y.Borde évite de justesse le conflit d’intérêts avec sa boîte Procivis en sautant par la fenêtre

« Putain Yannick, qu’est ce que tu fous là ? Procivis est à l’ordre du jour. Cours !« . C’est cette remarque de Janine, conseillère municipale, criée depuis un micro sans fil, qui sauva Yannick.

Mardi dernier, Yannick Borde, maire de Saint Berthevin, vice-président de Laval Agglomération, président du CIF, vice-Président du USH, président du Groupe Procivis Ouest et Président de Procivis-UESAP, médaillé de la légion d’honneur, champion de karting 2006, vice-président du club de golf des moins de 12 ans, salade-tomates-oignons, mais sans oignons, a échappé de peu à un possible conflit d’intérêts.

En effet, Yannick n’a pas le droit d’être présent lors des conseils municipaux et communaux car selon la loi, il risquerait un conflit d’intérêts assez évident : « Non, mais je n’assiste jamais aux séances lorsque Procivis est concernée. Sinon, on pourrait croire que j’influence le conseil. Bon par contre je peux les influencer en dehors, via des emails ou juste au téléphone. Après les emails j’évite, ça laisse des traces… »

« Ouais des fois on fait mine de faire appel à la concurrence »

Fatigue ou erreur d’agenda. Yannick avait complètement oublié qu’un vote concernait la boîte qu’il dirige. « On devait valider mon appel d’offres et écarter les 2 autres plus ou moins fictives. Ouais des fois on fait mine de faire appel à la concurrence. C’est le stagiaire qui est chargé de ça. Récemment, je me suis planté pour le chantier de Saint-Julien, mais ça aurait été un peu gros en même temps. Le permis de construire n’est pas déposé, je ne désespère pas remporter un petit chantier ou deux ».

La vie de maire, vice-président de Laval Agglomération, président du CIF, vice-président du USH, président du Groupe Procivis Ouest et Président de Procivis-UESAP n’est donc pas de tout repos. « Je me suis coupé au bras en sautant. J’ai eu peur, mais je suis à jour dans mes vaccins. D’ailleurs je viens d’investir chez Mercurochrome. J’espère qu’en en achetant à la pharmacie, je n’ai pas pris un risque juridique« 

Yannick assure tout faire pour éviter le conflit d’intérêts. « Je m’oblige à une grande rigueur, ainsi je ne participe pas au vote du conseil municipal quand Procivis présente sa candidature pour un chantier. De même, c’est un de mes collaborateurs à Procivis, qui gère les dossiers concernant Saint-Berthevin. Je sais, c’est hypocrite de ma part. Mais en même temps, entre nous, considérer qu’il n’y a aucun conflit d’intérêts juste quand le maire est absent du conseil municipal, ça reste aussi une démarche hypocrite non ? C’est comme si l’autorité et l’influence d’un père s’arrêtaient à sa présence au repas de famille… »

 

Publicités