Neymar. Le fourgon de la Brinks qui le transportait braqué par Mickaël Landreau et des supporters du FC Lorient

Le transfert du joueur Neymar aura fait couler beaucoup d’encre, mais le transfert de 222 millions en chair et en os favorise aussi les convoitises. C’est sûrement la raison qui a poussé le FC Lorient a braqué le fourgon qui transportait l’ancien joueur du Barça vers Paris.

« On a entendu plusieurs coups de cornemuse, on a d’abord cru à des participants du festival interceltique », relate le conducteur du fourgon « Puis le bruit est devenu de plus en plus inaudible, les mecs étaient passés sur du Alan Stivell. On n’a pas eu le temps de mettre nos boules Quies. Neymar était quant à lui installé tranquilou dans son fourgon molletonné avec son casque Beats sponsorisé. Rien ne semblait l’inquiéter ».

Pourquoi cette attaque de la part du FC Lorient ? Mickaël Landreau justifie son acte : « Le club vient de redescendre en ligue 2, Waris est rentré, mais Nolan Roux a refusé de signer pour nous. On ne va pas pouvoir tenir mentalement plus d’une saison en ligue 2. On a du bol, Laval est redescendu en National. Imaginez, ils ont les mêmes maillots que nous, psychologiquement cela aurait été dur durant les déplacements ».

« On lui proposé un vrai casque audio »

Les supporters ont tout tenté pour faire descendre Neymar de son fourgon : « On lui proposé des caramels au beurre salé et un vrai casque audio, mais il a refusé en disant que que ce dernier restait le meilleur. Le mec n’a déjà plus d’oreilles, ça risque de se compliquer. Micha lui a proposé des avantages en nature, comme l’autoroute gratuite en Bretagne. Quand on a vu les supporters de Guingamp arriver pour le convaincre comme nous, on l’a laissé repartir. Hors de question qu’on se fasse doubler par ces consanguins de Costarmoricains. »

Publicités