Vaiges (53). J-C Boyer pris pour un lion et traqué par les gendarmes pendant 12 heures après être parti mal coiffé en randonnée

Hier matin, un chauffeur routier croit avoir aperçu un lion en Mayenne sur la D57, ce dernier affirmait dans un article de France bleu Mayenne que cet animal avait la « Il avait la tête d’un lion, la démarche d’un lion… ». L’énigme est résolue, il s’agissait que l’ancien maire de Laval, Jean-Christophe Boyer, qui avoue avoir oublié de se coiffer au petit matin.

« Oui j’ai décidé de partir en randonnée pour oublier ma vie politique lavalloise. Faire le vide, tout ça…Je n’ai pas pris le temps de prendre un peigne et je n’avais pas pris de portable… »

« J’ai crié, j’ai dansé, mais comme à l’époque où j’étais dans l’opposition, on ne m’écoutait pas… »

En effet pendant 12 heures les gendarmes ont organisé une battue afin de repérer le soi-disant Fauve, sans se douter que ce dernier pouvait être un humain. « On s’est fixé sur la crinière, on n’a pas pris en compte le reste du corps. On a retrouvé des traces de pas avec des tracts du P.S. On a donc cru à un animal blessé, au bord de l’agonie… »

L’ancien maire a tout fait pour informer les chasseurs qu’il n’était pas un lion. « J’ai crié, j’ai dansé, mais comme à l’époque où j’étais dans l’opposition, on ne m’écoutait pas… »

Là où s’étonnent le plus les gendarmes, c’est la description faite à l’animal par le chauffeur routier : « Une tête de lion, je veux bien, mais une démarche de lion, je ne comprends pas. De loin, on dirait plus une brebis égarée le Jean-Christophe… »

Crédits (détournement) photo : Twitter

 

 

 

Publicités