« Comment virer de l’argent de son compte courant vers son Livret A pour mettre de côté? » par le directeur du Crédit Agricole de Sablé-sur-Sarthe

François Fillon a avoué récemment qu’il n’arrivait pas à mettre de l’argent de côté, Jean-Bertrand Martin, directeur de l’agence du Crédit Agricole Anjou-Maine de Sablé-sur-Sarthe pense donc que son client ne maîtrise pas assez les techniques de virement sur internet et décide donc de remédier à ce problème sans plus attendre :

« Salut Fifi, tu permets que je t’appelle ainsi, vu que je te connais depuis tout petit. J’ai entendu ton interview sur BFM TV et j’ai été tout ému. J’ai appris que tu n’arrivais pas à mettre de l’argent de côté alors que tu as ouvert une vingtaine de comptes chez nous, au Crédit Agricole Anjou-Maine de Sablé-sur-Sarthe. Je me suis donc remis en question mon FIFI, parce que vu le pognon que tu as laissé dans nos caisses, notamment les milliers d’euros qui tombaient chaque mois sur le compte courant de Penelope alors que tu l’avais inscrite comme « Femme au foyer », doit y avoir un souci technique.

J’ai merdé mon Fifi, je t’ai jamais appris à faire un virement par internet. Il est vrai qu’avant, tu venais au guichet tous les samedis matin après avoir fait ton marché et que depuis on t’oblige à tout faire par internet. Pourtant le web tu connais bien Fifi, c’est toi qui l’as mis en place en France rappelle toi.

Alors on va rattraper le temps perdu François, fini les milliers d’euros laissés sur un compte courant sans intérêt. Je t’ai ouvert un 25ème compte, un plan épargne logement pour être exact. Il te permettra d’acheter un petit appartement sur Paris d’ici 2072, une chambre de bonne de 10 mètres carré, mais bien assez grand pour l’ensemble des attachés parlementaires que tu emploies.

« J’ai vu tes sondages, ils sont à peine plus haut que le taux du livret A »

Tu devras donc te connecter sur ton compte courant de l’agence depuis ce lien. Ensuite tu cliques sur virement et mets le montant désiré. Et puis tu fais comme je t’ai montré une fois depuis le guichet. Mais si rappelle-toi mon Fifi, tu disais vouloir donner un peu d’argent de poche à tes enfants pendant leurs études. Bon très curieusement, les virements étaient du même montant que l’enveloppe budgétaire que le Parlement te filait. Si t’as pas compris passe Samedi après le marché, juste après mon RDV de 10h00, je reçois une mère célibataire qui, elle, sait faire un virement, mais n’a pas les moyens pour mettre de côté. Vous pourriez échanger vos compétences…

Allez bisous mon Fifi, bon courage pour les présidentiels. J’ai vu tes sondages, ils sont à peine plus haut que le taux du livret A en ce moment. Mais je sais personnellement que vous saurez, toi, Penelope et les enfants, vous retourner financièrement en cas d’échec.

Gros bisous mon FIFI

J.B    « 

Publicités