Laval. Suite à la coupure d’eau, 34 000 habitants se sont retrouvés avec du shampoing dans les yeux. Les pompiers débordés…

Ce n’est pas faute d’avoir prévenu tous les habitants de la rive droite. Cette nuit une coupure a été effectuée suite à des travaux de maintenance sur un château d’eau. La ville avait pourtant très clairement indiqué aux habitants de n’utiliser aucun appareil électroménager consommant de l’eau : sèche-linge, serpillère, compas…Mais visiblement les habitants n’ont pas été assez précautionneux : « On l’avait dit putain, on l’avait dit » s’agace encore le responsable du SDIS 53. En effet, environ 34000 interventions de pompiers ont été nécessaires pour secourir les personnes qui avaient encore du shampoing dans les yeux. « Les gens ont eu juste assez d’eau de la veille dans les tuyaux pour se mouiller le crâne et mettre du shampoing. Ensuite plus une goutte pour se rincer. La suite on la connaît : la mousse coule peu à peu sur le front et descend délicatement sur les sourcils puis les yeux. Et là c’est le drame »

« Le Shampoing à l’extrait de cactus bio a fait des ravages »

L’accident est d’autant plus grave selon la marque et le produit du cosmétique. Selon les ophtalmologues, les clients qui ont acheté du shampoing chez Lidl auront peu de chance de retrouver la vue un jour. Cependant les personnes les plus aisées ne sont pas épargnées non plus « Le Shampoing à l’extrait de cactus bio a fait des ravages. En même temps, faut vraiment être un bouffon de bobo pour acheter 25 balles un shampoing au cactus » commente le responsable des urgences, qui tient néanmoins à relativiser l’ampleur de la catastrophe : « On a certes reçu énormément de patients qui ont perdu définitivement la vue, mais on a retrouvé sur eux des cartes d’adhésion au Front national. Ces derniers étaient donc non-voyants bien avant la coupure d’eau »

images-duckduckgo-com
Aux orties…
Publicités