Vannes. Un touriste sarthois devient diabétique après avoir mangé deux kouign amann dans la même journée

Martin, habitant de Coulaines (72), profite du week-end pour visiter la Bretagne « J’avais entendu parler de cette région reculée et pittoresque, mais je ne l’avais jamais vue ». Avant de partir, ce jeune sarthois avait pourtant tout prévu : « Je me suis fait vacciner contre la Tuberculose, le Choléra et la fièvre jaune. Mais ça je ne l’avais pas prévu. »

En effet, peu accoutumé aux mets locaux, Martin ne s’était préparé à recevoir l’équivalent annuel en calories d’un être humain en une seule journée. « Au début, vu le poids du machin, je pensais que c’était un cale-porte. C’est un habitant qui m’informa que c’était comestible. J’en ai mangé un, cela m’avait suffi. Cependant le maître d’hôtel insista pour que j’en prenne un deuxième, le tout accompagné d’un peu de caramel au beurre salé pour alléger un peu le plat.« 

Martin réalisa très vite que son corps ne pouvait pas résister, malgré un lavage d’estomac dans l’hôpital le plus proche (Nantes, NDLR), sa santé en pâtira à jamais. « Le médecin a été très clair, je suis maintenant devenu diabétique critique. Je ne pourrai plus toucher à une pâtisserie sans risquer une mort fatale, ou devenir aveugle. Nan, le plus dur je crois ce sera de me priver de rillettes…Culé de Bretons« 

plomb-chevrotine-1
L’ingrédient de base du kouign amann

 

 

 

Publicités