Génétique. Ce jeune couple normand découvre qu’il n’a aucun ancêtre commun depuis presque 25 ans

Jules et Juliette sont amoureux depuis leur plus tendre enfance : « Nous nous sommes rencontrés dans notre village natal, à Saint Hilaire du Harcouët (50) . « La plupart de nos amis étaient à la fois frères et cousins, c’est une habitude dans le coin. C’est le contraire qui serait étonnant » confie Jules.

Avant de préparer leur mariage, les deux fiancés décident de créer leur arbre généalogique afin de l’afficher dans la salle de réception « On pensait ne faire qu’une grande ligne qui joindrait nos pères, frères, oncles sur une case ; et mères, sœurs et tantes sur une autre. Mais surprise, on aurait un patrimoine génétique beaucoup plus varié que cela» commente Juliette.

« Nos familles respectives se tirent maintenant la gueule, pensant que l’autre est une étrangère dans la commune… »

En effet, le jeune couple a remarqué qu’il n’avait aucun lien de parenté depuis une génération, soit 25 ans, ce qui est rarissime en Normandie. Malheureusement, ce qui aurait pu être une bonne nouvelle commence à devenir un souci : « Nos familles respectives se tirent maintenant la gueule, pensant que l’autre est une étrangère dans la commune… » déplore le jeune garçon.

En effet, les deux familles se livrent dorénavant à des bastons quotidiennes sur fond d’identité nationale « Le mariage sera repoussé le temps que tout cela se calme. On va attendre qu’un autre conflit nationaliste prenne le dessus. On un appartement à louer, on va chercher à le laisser à un Breton histoire que l’attention porte sur lui pendant un temps« .

ddudjd
Un arbre génétiquement mofifié

 

Publicités