Scandale : La mort aurait utilisé le 49.3 pour ressusciter Jacques Chirac

Que s’est-il réellement passé mercredi 21 septembre? Des rumeurs couraient hier sur les réseaux sociaux affirmant que Jacques Chirac serait décédé, information rapidement contredite par sa famille. D’après certaines sources de l’hôpital de la la Pitié-Salpêtrière, J.Chirac aurait bel et bien passé l’arme à gauche pendant un bref instant puis serait revenu à la vie en quelques minutes.

« Ouais désolé, je me suis plantée je visais Boutin »

La Rédaction a contacté la plus Haute instance de l’Autorité mortuaire, une responsable nous confie son erreur : « Ouais désolé, je me suis plantée, je visais Boutin». Afin d’éviter une polémique, la Mort a rapidement utilisé le 49.3 pour réparer son erreur. « Il était tout chaud encore, comme le corps de Jacques. C’est facile au Ministère, on le trouve facilement dans le bureau de Valls. Oui c’est sûr, si j’avais dû faire appel à la Constitution ou la démocratie participative ça aurait mis des heures. Quand même bien pratique ce 49.3 pour faire des trucs pas très réglo… Et puis la Constitution au ministère personne n’est foutu de remettre la main dessus depuis plus de 3 ans, alors… »

Seul souci, Christine Boutin aurait eu le temps de Twitter, la mort de Chirac, créant la fuite de l’information : « Bah tellement occupée à réparer ma bourde, je n’ai pas eu le temps de m’occuper de celle-là. Faut vraiment que je mette ça dans mon planning, sinon ça va commencer à se voir qu’on a laissé un Troll survivre depuis le Moyen-Age. ».

Publicités