Laval. Elle re-re-re-relance sa campagne pour les législatives dans la rue : la candidate B.Mottier mise à la fourrière après avoir bouché la circulation.

« On reste pas plus de 5 minutes » aurait affirmé Béatrice Mottier avant d’être embarquée par la fourrière. Rappel des faits, afin de RE-RE-RE-RE lancer sa compagne électorale pour les législatives qui auront lieu dans quelques mois, l’adjointe de la ville (attractivité, innovation, prospective, ping-pong, tennis de table, synonymes, euphémisme, mots compte doubles) décide de poser pour FranceBleu Mayenne en plein milieu de la rue Daniel Oelhert à Laval : « Cette rue est à sens unique, je ne courais normalement aucun danger. Et puis on est mardi, c’est jour de marché, alors bon normalement elle est coupée, non ? »

Prendre une photographie n’est pas chose aisée, éviter l’ombre, les passants ou les poubelles en arrière-plan et surtout aucun contre-jour.  « C’est du boulot. Le résultat est particulièrement bien réussi » nous confie-t-elle. Malheureusement, la conseillère départementale en souhaitant obtenir le meilleur résultat possible a bouché la circulation pendant 3 heures avec son matériel. La police municipale a donc vivement réagi selon l’Article L412-1 du Code de la route en la retirant du passage. Selon ce même article, elle risque 4500 euros d’amende et deux d’emprisonnement (véridique http://bit.ly/2c7swut). Stéphane Saint-Morret, responsable de l’équipe affirme qu’il ne laissera pas passer ce genre de petite infraction : « Pour obtenir quelque chose, il faut de la volonté, il faut se faire entendre et respecter. Et puis bon là on a tous compris qu’elle se présentait aux élections législatives. Peut-être pas besoin de le dire 25 fois ».

images.duckduckgo.com.jpeg
Un reclassement politique local
Publicités