Radicalisation. Un Hipster nantais expulsé vers Carquefou après avoir mis des freins à son Fixie

Depuis quelques temps, Bastien aurait changé d’attitude selon ses amis : «Il avait une comportement curieux. Il se laissait pousser la barbe comme nous, mais nous c’était plus une barbe de Hipster. Vous savez, une barbe bien taillée style pas taillée… » commente Jean-Édouard un de ses meilleurs amis depuis 6 mois.

C’est arrivé dimanche sur l’île de Nantes. En plein moi d’août, pensait-il que cela passerait inaperçu? Mais ce ne fut pas le cas. Bastien se promène avec son Fixie payé 500 euros. Il porte dans son sac à dos un Cup-Cake végétalien conservé dans un Tupperware équitable plastique, qui respecte la biodiversité des oiseaux bleus de la Nouvelle-Orléans. Une espèce dont Bastien se fiche totalement, sauf quand il parle en sortant son Tupperware.

En soi, Bastien ne semblait pas du tout s’être radicalisé en mec normal. C’est au moment où il décide de s’arrêter devant ses amis assis en terrasse que tout bascule. « Il a voulu nous faire croire dans un premier temps qui avait bloqué les pédales, mais j’ai bien vu qu’il avait utilisé un #frein » confie Anne depuis son Snapchat.

« Il a refusé d’aller voir le concert de Moderat pour mater un match du FC-Nantes »

Malgré les inquiétudes de ses amis et les tentatives de discussions, impossible de modérer le discours de plus en plus intransigeant de Bastien : « Il commençait à véhiculer des idées de plus en plus arrêtées. » affirme Chloé, son ex-sex friend : « Il critiquait le prix de la bière qu’il jugeait trop cher sur l’île (5 euros le demi, mais c’est une artisanale NDLR), nous reprochait de ne parler qu’avec des personnes qui ont un lien de près ou de loin avec la culture nantaise. Il avait même coupé les ponts avec ses amis qui bossaient dans un festival. Comment aurait-il fait pour avoir des Pass VIP gratuits pour Scopitone en septembre prochain? Il n’aurait pas été bénévole quand même? » Selon Jean-Édouard, la radicalisation a commencé bien plus tôt : « Personnellement, j’ai tilté quand il a refusé d’aller voir le concert de Moderat pour mater un match du FC-Nantes« .

Personne de son entourage ne semblait le savoir, mais Bastien était en fait placé sous fiche S depuis des mois. En effet, celui-ci aurait tenté de voyager en 2014 vers Rennes afin de rejoindre la Rue de la Soif. N’étant pas originaire de Nantes, mais de Carquefou, il sera expulsé dans son pays natal d’ici quelques jours. « On croit connaître les gens et puis en fait on ne les connaît pas » avoue Anne « Remarquez c’est une habitude chez nous de faire mine de bien connaître les gens en claquant la bise. Je vous laisse, je dois poster une photo de mon PASS VIP pour la Route du Rock sur Instagram« .

images.duckduckgo.com.jpeg
Une paire de Stan Smith retrouvée chez le jeune Hipster radicalisé

Publicités