Festival. En toute discrétion, il se barre de la tente de la fille avec qui il a fini la nuit

pic3.jpg
J’ai froid…

Au foin de la Rue, Théo n’est pas super fier de ce qu’il a fait, mais avoue ne pas avoir eu le choix : « J’allais pas rester là à la regarder pioncer sur son oreiller gonflable, y’a du son ce soir et j’ai envie de revoir mes potes ». Vers 00h00, en plein concert d’Odezenne, Théo, jeune étudiant de 19 ans est tombé fol amoureux de Chloé qui vient de passer son bac de Français : « Je l’ai regardé droit dans les fesses, elle bougeait bien et semblait avoir encore plein de tickets boissons. Cela été le coup de foudre direct. J’ai pris le temps de vérifier que ce n’était pas ma cousine, ou pire, ma copine. De dos et un peu saoul, on n’arrive pas toujours à bien distinguer les visages »

Théo a bien fait de se laisser porter par la lâcheté, il venait de perdre tous ses potes et ne savait plus où dormir : « Elle était mignonne de nuit. Ce matin par contre ce n’était pas la même. Et je ne parle même pas de l’haleine. Cependant, j’allais faire mon connard. Pas de goujat dans la famille. Je lui ai écrit le nom de mon profil instagram dans la paume de sa main. Avec un peu de bol, la sueur va l’effacer. » 

« L’important, c’est de ne pas oublier sa capote, sinon c’est compliqué à gérer toute cette humidité»

Ils sont nombreux ces festivaliers courageux qui par peur de dormir seuls sous la pluie décident de jouer de leur charme pour finir au sec : « L’important, c’est de ne pas oublier sa capote, sinon c’est compliqué à gérer toute cette humidité. »

Comment Théo a-t-il réussi à quitter la tente en toute discrétion ? : « J’ai mis ½ heure à ouvrir la fermeture éclair, centimètre par centimètre. A chaque fois que je faisais du bruit, elle murmurait un truc sur son père qui a quitté sa famille quand elle avait 11 ans. C’était horrible à entendre, j’ai du mettre mes boules Quiès. Pour m’en remettre je lui ai piqué son verre consigné… »

Au réveil la Rédaction a voulu connaître la réaction de Chloé, encore sous le choc face à la rupture, sa réaction ne s’est pas faite attendre  : « Mais qui c’est ce Théo? Merde il est où mon gobelet? »

Publicités