Au Foin de la Rue : Ce qu’il ne faut pas dire aux gendarmes placés au rond-point d’Ernée

 

images.duckduckgo.com

 

Ce qui ne faut pas dire lorsqu’on vous annonce : « Bonjour Gendarmerie nationale »

  • Bah vous êtes encore là les mecs ? Ha bah oui comme tous les ans, AUCUNE originalité
  • Bah fallait travailler à l’école
  • Tout de suite, dès le début, on vous sent moins compétent que la Police
  • Bah je sais je suis passé hier devant vous avec ma beuh et vous avez rien vu
  • Ha ça tombe bien, je me demandais, est-ce qu’il va pleuvoir ?
  • J’ai pas mes papiers, j’ai pas d’assurance, j’ai pas le permis, mais j’ai ma place pour le festival et ouais ça tu pourras rien y faire
  • On est déjà à l’accès VIP là ?
  • J’avoue j’ai planqué de l’alcool dans mon slip
  • Papa, on avait dit que tu me laissais tranquille cette année (dans le cas où le gendarme est votre père)
  • Je me suis souvent demandé, quel est le lien entre vous et l’insecte rouge et noir ?
  • Je suis bourré, mais je veux bien souffler car je n’aime pas les prises de sang
  • « Vous servez à rien »…Parce que c’est faux. S’ils n’étaient pas là, on ferait n’importe quoi

 

Ce qui ne faut pas avoir ou faire :

  •             Un chien
  •             Un pote chiant et bourré
  •             Un pote chiant et bourré qui conduit
  •             Un chien bourré qui conduit
  •             Une tente Quechua 2 secondes dans votre portefeuille
  •             La fille de 16 ans du gendarme en tant que passagère
  •             Des dreads logs, car ça s’écrit pas comme ça…
  •             2 chiens
  •             De la drogue, c’est pas bien la drogue
  •             Manger des chocolats Réauté, le chocolat ici c’est Monbana
  •             Une bouteille de Fanta pour faire croire que vous buvez que du jus d’orange
  •             Montrer cet article

 

Publicités