Psychologie : comment se remettre d’un mouchoir en papier oublié dans sa machine à laver ?

Aujourd’hui Jean Lechat, psychologue spécialiste des questions du quotidien, nous éclaire sur cette difficulté à surmonter un mouchoir oublié dans une machine à laver :

« Vous rentrez chez vous, après avoir fait les courses à Carrefour. Vous n’avez qu’une envie : dégustez vos Sojasuns aux pruneaux devant Plus belle la Vie juste après avoir étendu votre linge. Parce que c’est pas bon un linge trop longtemps dans l’humidité. Vous ouvrez le hublot et là c’est le drame, un mouchoir en papier oublié dans une poche s’est émietté dans votre machine. Votre vie vous parait ruinée et c’est normal. Comment se remettre au quotidien d’un moment aussi douloureux?

Il ne faut surtout pas essayer de se dire qu’il y a plus grave dans la vie que cela. Inutile de comparer ce drame aux attentats du 13 novembre, à la neige qui empêche de démarrer votre Seat Ibiza turbo diesel, ou  même à votre ex-copine, lesbienne refoulée, qui vous annonce qu’elle préfère en fait votre sœur. Non, rien de tout ça n’est comparable. Il faut se le dire, votre machine est souillée par un mouchoir et non pas par un simple paquet de mouchoir protégé par le plastique. C’est dramatique car vous aurez au moins trois machines dégueulasses par la suite, même si vous pensez avoir enlevé tous les petits bouts. Par ailleurs, secouer le linge une fois sec ne fera que vous donner trop d’espoir. Admettez que vous allez porter des fringues où vos collègues vous diront qu’il y a un truc blanc dessus. Votre copine remarquera votre miette de mouchoir sur votre boxer. Votre vie sera ruinée.
 
« Mais pourtant j’avais bien vérifié toutes les poches »

Perdu
 Inutile également de vous défendre en criant « Mais pourtant j’avais bien vérifié toutes les poches. » Tout est de votre faute. Cela peut-être néanmoins dû à un souci avec votre moi intérieur. Peut-être que votre mère vous a oublié un jour dans une machine à laver et qu’en fait vous répétez l’opération avec un mouchoir à papier. Vous vous comparez à un truc jetable. Votre vie est misérable et vous tentez d’y échapper en prenant un mouchoir à papier comme excuse. Haha, bien tenté, mais vous ne m’aurez pas. Je suis psychologue clinicien moi, j’ai fait mes études dans les plus grandes universités angevines. Allez bon courage. Bisous »
Publicités