Château Gontier. Le Refuge de l’Arche prêt à accueillir Gonzague Meunier en cas d’exclusion du groupe «Les Républicains»

« Gonzague vit vraiment des moments difficiles en ce moment et c’est notre rôle d’accueillir tous les êtres vivants abandonnés. » avoue le Président du de l’Arche. Le refuge de Château-Gontier qui héberge plus habituellement des animaux vient de proposer d’accueillir Gonzague Meunier dans ses locaux. Critiqué pour ses tweets le lendemain des attentats, l’élu de l’opposition castrogontérienne a reçu une demande d’exclusion de la part de quelques membres du parti Les Républicains. Deux conseillers municipaux ont même décidé de ne plus faire parti de son équipe : « Certes, Gonzague a été critiqué pour ses prises de positon choquantes concernant les réfugiés et l’islam. Ce qui pose souci car bon nombre de nos pensionnaires ont été recueillis par les douaniers, refoulés à la frontière car visiblement non adaptés à notre écosystème. Mais je reste serein, Gonz est un humain sensible et il saura comprendre avec plus de tolérance notre politique d’accueil. » affirme un des employés. « Il y aura toujours de la place pour lui. Et puis il ne va pas comparer les réfugiés à des animaux clandestins. Enfin j’espère…« . Son logement sera d’ailleurs aménagé :  « Gonzague est un homo sapiens (sapiens), il mérite donc un confort à la hauteur de son niveau d’évolution : Wifi, canapé et BFM TV en boucle, c’est la moindre des choses pour qu’il se sente à l’aise. Et comme le rire est le propre de l’Homme, il pourra même avoir un abonnement à l’hebdo minute s’il souhaite. Il sera choyé le Gonzague »

   « Pas de débat sur Darwin, sinon on risque d’avoir des soucis avec le parti des Républicoins»
« La Mare… aux canards »
Certains pensionnaires restent sceptiques quant à l’arrivée de l’Homme politique sur leur territoire : « J’espère qu’il sera un peu plus tolérant envers nous qu’envers certains de ses congénères » commente Simba, lion circassien abandonné par son oncle : « J’ai cru entendre qu’il pouvait comparer les races entre elles, voire remettre en cause le principe de l’Évolution. Pas sûr que les bonobos apprécient ce genre d’attitude. S’il se positionne comme étant une espèce supérieure aux restes des pensionnaires, il n’aura pas beaucoup de votes ». Un des parrains de l’arche est d’ailleurs catégorique sur ce point. « Certes, les Républicoins sont une bande d’hypocrites, mais en cas de canicule il ne faudrait pas que Gonzague enchaine de nouveaux propos discutables sur l’intégration des poissons rouges qui pomperaient tout notre oxygène. C’est un havre de paix ici, pas un meeting de Donald. » D’après nos sources, Pierre Richard serait prêt à parrainer l’Homme politique comme il l’a déjà fait : « J’ai toujours kiffé les ours mal léchés » aurait affirmé l’acteur ravi de la nouvelle.
Publicités