Mayenne. Olivier Richefou lance son label de communication « T’habites à Changé »

« Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la com’« . C’est avec fierté qu’Olivier Richefou annonce le slogan de son nouveau label de communication qui suivra pas à pas la politique de communication du Président du Conseil départemental de la Mayenne dans l’ensemble de ses interviews sur TF1. Cela commencera le 23 janvier à 20h00 à l’occasion des vœux de la bonne année à l’EHPAD de Changé.  Le 14 février, France 3, à l’occasion de la Saint-Valentin au club « C’est à échanger ». Sur Cnews, le 1er mars pour Mardi gras, dans la brasserie, « Chan’ Gérard ». Sur W9, le 31 mars (horaire à définir) pour la fête de Sainte Urule, patron de la vile de Changé qui posa la première pierre en 434 av. J.-C. après la bataille de Saint Germain le Fouilloux. Sur Foxnews le 23 septembre à 12h00 heure de New York pour la traditionnelle fête de la rouquine lancée par Marguerite de Navarre qui passa par la ville de Changé avant de rejoindre Alençon en partant d’Angoulême. Sur Gulli, le 12 novembre à 7h45, dans « Changé sa couche », un triathlon de 43 kilomètres qui se déroule dans la ville mayennaise éponyme et dont l’objectif est de remplacer les couches des enfants sur 3 kilomètres tout en gardant la pose pour une photographie.

« Et à combien de kilomètres d’Orléans-Tours ? »

Un point presse chargé mais qu’Olivier Richefou défend « Ce n’est pas de la com’, ni une mise en avant de ma propre personne à la moindre occasion. C’est une mise en valeur du patrimoine et de la culture changéenne que j’apprécie que j’admini…que j’ai administré, mais dont je n’ai plus les rênes. Est-ce de ma faute si les caméras et les photographes sont là pile au moment où je passe devant eux après les avoir prévenus ? »

Ce label ne servira pas que pour la communication, mais sera composé d’un package internet (Twitter et Facebook), d’un gestionnaire de frais de route qui permettra de trouver un évènement aux frais de route remboursés près d’une résidence secondaire et d’une mutuelle prenant en charge 100% des frais de kiné et d’ostéopathie. « Oui l’année je me suis fait deux tendinites, faut dire à force de couper des rubans d’inauguration. C’est un réflexe chez moi, je vois un truc neuf dans le département, je ne peux m’empêcher de l’inaugurer en faisant une photo. Du coup on est un peu embêté, j’ai coupé tous les rubans des FFP2 qu’on vient de recevoir pour les agents du département. »