Comment gérer bien placer ses étrennes du Nouvel An? Notre expert de Pont-l’Abbé vous répond…

Vous venez d’obtenir des étrennes à Noël par votre Tonton Paul ou Tatie Yolande ? Et vous hésitez à les placer de manière pérenne. Jérome, banquier dans une institution bancaire de Pont-l’Abbé vous répond :

« Une affaire en or, je te dis. Zéroooo risque »

« Selon moi, faut viser à fond et prendre des risques, là j’ai un pote qui promet contre un abonnement annuel de 340 euros de placer votre argent sur un compte de cryptomonnaie franco-saoudien avec un taux d’intérêt de 17%. C’est un truc de ouf mec, et c’est garanti zéro-risque. Hein ? Quoi ? Non, mais Eurodisney et le Tunnel sous la Manche ce n’était pas de ma faute, je ne pouvais pas prévoir que Mickey allait être accusé d’agressions sexuelles sur Donald…Ma maison en Floride ? Franchement, tu ne peux pas m’imputer la crise des Subprimes, désolé, mais sur le papier c’était une affaire en or. Bon, tu me fais confiance sur ce coup, alors il me faut ton compte de carte…Quoi encore ? L’explosion de la bulle internet ? Mais mec, sérieusement là c’est de ta faute. Je t’avais dit de ne pas gérer tes transactions sur Internet Explorer, désolé, mais là faut te remettre en question. 1991 ? Vas-y sort les vieux dossiers, comment je pouvais prévoir la chute de l’URSS juste à Noël alors qu’on venait d’investir dans cette plate-forme pétrolière en mer Noire. Eh oui, là-dessus mea culpa, mer noire ne signifie pas pour autant qu’il y avait du pétrole. Tu avoueras néanmoins que c’était trompeur comme non. Oui, exact un peu comme cet investissement foireux dans les travaux publics sur le Pont-Euxin, c’était pas clair non plus. Bon alors tu me le files ton code de carte…Quoi, la crise pétrolière de 76, mais mec, comment je pouvais savoir l’OPEP allait augmenter les prix après que les pays développés se gavaient pendant des décennies, et puis je te rappelle que j’étais en pleine gestation à l’époque, tu ne vas pas m’accuser de ne pas être né ? La tecktonik, bah écoute oui on s’est retrouvé avec trop de tee-shirts sur les bras, mais toute la communauté Emmaüs de Plouhinec nous a remerciés du surplus de tee-shirts. D’ailleurs, excuse-moi, mais ton beau-frère était bien content d’habiller gratuitement ses enfants pendant 10 ans après qu’il a fait faillite après avoir misé toutes ses économies sur la mode des Pog après que je lui ai conseillé. Oui, môsieur alors ce code de carte ça vient…1278 ? Mais non banane ça c’est son code pour le distributeur. Bon tu m’emmerdes, file-moi tes étrennes on va se boire un coup dans le bar à côté de la Société Générale. Le patron est un ami, on va s’arranger…« 

Source détournement image : Getty images et La Libre