Brest. Comme par hasard, la soirée « Je ne suis pas complotiste mais… » annulée à cause des intempéries

« On a quasiment jamais de neige en février et là, bien entendu, elle arrive. Enfin bon je dis ça, je ne dis rien… » Déçu et suspicieux, Gurvan Kerloup, est un fervent défenseur de l’esprit critique « Je ne suis pas un mouton, je suis quelqu’un qui sait faire ses propres recherches. J’utilise souvent Google pour voir comment les GAFAM nous manipulent et nous exploitent. Et croyez-moi, on apprend beaucoup de choses en cliquant dans « J’ai de la chance ». »

Gurvan avait prévu d’ouvrir son PMU pour l’occasion et organiser une soirée sans masque « Oui, arrêtons la mascarade. Enfin, pas totalement, on comptait aussi préparer un carnaval d’hiver. Du coup je n’ai pas super clair sur la consigne, certains se sont pris la tête parce qu’ils venaient avec un masque de Mickey et du professeur Raoult. »

Une coïncidence un peu trop hasardeuse

L’organisateur n’est pas étonné que son événement ait été annulé « Nous, mais on le voit bien qu’on dérange. Le maire était opposé à notre réunion, plusieurs fois il est passé nous dire que les routes allaient être verglacées, et comme de bien entendu, elles l’ont été le lendemain. Rappelons que le maire a des parts dans l’entreprise « La Baleine » qui vend du sel de table, un hiver froid pour lui est l’occasion d’augmenter la gabelle. Enfin bon, si je continue à parler on va encore me taxer de complotiste. Ha ça les taxes, ils connaissent au gouvernement. Enfin je ne vous ai rien dit…Motus ! »

La soirée n’a pu réunir que 6 personnes, les membres de la famille de Gurvan et deux fans du quotidien d’extrême droite Breizh-infos. L’organisateur a donc décidé de reporter cette soirée au printemps prochain. Celui-ci a quand même voulu transformer cette soirée avortée en soirée jeux de société « On a décidé de faire un « Qui-est-ce ? » et on a remarqué qu’il y avait une surreprésentation des personnes de couleurs dans le jeu par rapport aux statistiques de l’INSEE. Et y’a quasiment aucun prénom breton. Enfin bon, je n’ai rien dit hein… »

Source détournement image. Usbek et Rica