Grâce au Covid-19, ce Parisien arrive enfin à placer la Mayenne sur une carte de France

« J’ai toujours été nul en géographie, placer les Régions de France était une hantise pour moi au Brevet des collèges« . Jordan, 18 ans, arrive enfin à placer la Mayenne sur une carte de France et il n’est pas peu fier. « J’ai laissé tombé les atlas, j’ai regardé LCI et BFM TV en boucle pendant des semaines et c’est rentré. J’ai hâte que d’autres clusters apparaissent, depuis l’épidémie, je sais où placer l’Oise et l’Alsace. Bon le souci est que des fois je confonds la Mayenne avec Mayotte, c’est assez agaçant. »

France_2_depart
Entre Rennes et Le Mans

Jordan commence alors a étudier la Mayenne et découvrir ces grandes particularités culturelles « Le saviez-vous ? Les vaches sont blanches et noires, mais on les surnomme les Hollandaises. Et le département de la Mayenne est le seul qui porte le nom d’une ville et d’une rivière. D’ailleurs, quand on dit « A Mayenne » on parle de la ville et quand on dit « En Mayenne » on parle du département. » Depuis cette récente passion pour le département, Jordan semble avoir perdu beaucoup d’amis, en cause, un intérêt grandissant pour ce genre d’anecdotes dont tout le monde se fiche. « Non, mais qu’est-ce qu’on en a foutre d’Ambroise Paré et d’Alfred Jarry ? », commente Kévin, son meilleur ami qui vient d’avoir son baccalauréat au rattrapage « Avant, on pensait tous que Laval était juste le bras droit de Pétain. Maintenant, on en parle tous les jours… »

« Avec le Covid-19 la Mayenne vient enfin de rentrer en plein dans la mondialisation »

La géographie n’est pas qu’une matière qui traite de l’apprentissage des repères. Selon Pierre Vidal, géographe reconnu. Cette matière permet de comprendre le rapport entre l’homme et son milieu. « Ce qui est magique avec le Covid-19, c’est que la Mayenne vient enfin de rentrer en plein dans la mondialisation, bon, elle ne le fait pas par la bonne porte, mais c’est mieux que rien.« 

Depuis mars dernier, l’ARS et les chaînes d’infos en continu travaillent main dans la main pour que les Français apprennent département par département la géographie française. « On est très fiers de cette épidémie pour cette raison. Depuis la Pandémie, les habitants de l’Oise sont heureux et vivent pleinement leur intégration. Les Mayennais connaissent enfin un regain de popularité. Bon après ce qui est con, c’est que personne ne venait chez eux, car ils ne savaient pas où c’est, maintenant que les Français savent où se trouve le département, personne ne veut y venir… ».