Paimpol. Le festival des « mytiliculteurs bisexuels gauchers » annulé

« C’est un drame, mais nous devons nous résigner », déclare le Président de la chambre de conchyliculture de libre échange. « C’est plus que la culture qui est touchée, c’est la moule dans toute sa splendeur qui en prend un coup ».

Le festival des mytiliculteurs bisexuels gauchers est une tradition depuis 1889 à Paimpol, événement qui allie musique actuelle, confection de cuir moulé et consommation de fruits de mer, n’a été annulé qu’une seule fois. « C’était en 1969, la démission de De Gaulle avait foutu un coup au moral à toute la communauté paimpolaise. On a décidé d’annuler pour ne pas choquer sa famille. Une décision difficile, on a du tous fêter l’événement chez nous. Mais ça n’avait pas la même saveur comme l’indiquait ma femme à l’époque. »

« Nous sommes certains que les gens vont vouloir déguster de la moule dès qu’ils sortiront »

moules-de-bouchot-3000x2000
« J’aime ta frite »

L’interdiction des rassemblements de moins de 100 personnes n’est pas la seule raison qui a poussé les organisateurs à annuler cet événement typiquement breton. La peur d’une pénurie de gants en caoutchouc serait dommageable pour la communauté paimpolaise. « On ne peut se permettre de prendre ce risque pour la communauté paimpolaise notamment, notamment pour l’activité économique de nos ostréiculteurs. Idem, pour nos mytiliculteurs. Une MST est si vite arrivée avec un produit arrivé directement à la bouche.« 

Comment rebondir après une pareille annulation ? : « Il va falloir préparer 2021 sereinement. Nous restons néanmoins confiants dans les environs, passé le confinement, nous sommes certains que les gens vont vouloir bouffer de la moule dès qu’ils sortiront. Ce festival est culte, il redeviendra vite à la mode ».