Rennes. Anniversaire en avril : il commence enfin à avoir de l’empathie pour ses amis nés durant l’été

« C’est donc ça avoir son anniversaire l’été, je ne m’étais pas rendu compte à quel point c’était chiant en fait ». Benjamin Guillaume, Rennais d’origine lavalloise travaille dans l’évènementiel des supermarchés bio. En plein confinement, il décide de fêter son anniversaire : «J’avais louer une salle, y’avait 100 invités, surtout des meufs.

« J’ai l’impression d’avoir mon anniv qui tombe un samedi des vieilles charrues »

Confinement oblige tout est annulé, Benjamin G. qui prévoyait de cette soirée pour annoncer sa reconversion dans la musique électronique dans les mariages réalise enfin à quel point, être né en juillet ou en août est une plaie sociale. « Il fait beau, tout le monde a envie d’être avec toi, mais n’est pas disponible ou ne veut se déplacer. On se croirait en plein 14 juillet ou un samedi des vieilles charrues. Tout le monde se bourrer la gueule avec toi, mais pas pour ton anniv en particulier. Seule différence, pas un pote pour me rouler des galoches chez moi tout seul ».

Pas désespéré Benjamin a décidé de créer un anniversaire en ligne pour fêter ses 42 bougies. J’en fais moins 35, mais chut, sur l’écran, ça paraît moins, j’ai mis un filtre…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s