Rennes. La ville va créer un label AOP pour le cannabis vendu place Sainte Anne

« C’est une décision qui nous paraît légitime, on ne pourra jamais endiguer le trafic de Cannabis. Autant donc le rendre plus attractif » affirme Nathalie Appéré. « Ce label favorisera le commerce de qualité place Sainte Anne, un fois que les travaux seront terminés. Enfin si ils sont terminés un jour hein, parce que là…« 

« On pense aussi à mettre une AOP sur les Kebabs. Un restaurateur est sur le coup pour mettre une sauce « caramel au beurre salé« 

Comment sera attribué le label Appellation d’origine protégée ? « Et bien on profitera de la future liaison avec le métro de la ligne pour favoriser le transport vers les plantations du quartier de Cleunay. Cela évitera que le commerce parallèle avec les livreurs d’Uber eats et deiveroo qui l’exploitation de nombreux sans-papiers mayennais. Une filière officielle et contrôlée, garantira l’embauche et limitera la précarité. Question qualité, on fera en sorte que les produits soient cultivés dans le respect de la nature bretonne. Une plantation près de Montauban-de-Bretagne est déjà sur le coup. Elle a d’ailleurs prévu un produit mélangé avec du caramel au beurre salé. C’est bien, ça supporte la diffusion de la culture bretonne dans toute la ville. J’aime ce genre d’initiative » se félicite Didier, membre du collectif « Du cannabis pour l’office de Tourisme ».

Pourquoi la place Sainte Anne ? « Ce n’est pas tant parce que c’est une place reconnue pour ses ventes de Shit. » rappelle la maire « Mais surtout, parce que ça permet d’acheter de la nourriture rapidement. C’est connu, après un bon pétard, rien ne vaut un bon kebab. D’ailleurs on pense aussi à mettre une AOP sur les Kebabs. Un restaurateur est sur le coup pour mettre une sauce « caramel au beurre salé« …