Blocage du 17 novembre. Un supporter du Stade Rennais myope interdit de stade après avoir confondu les gilets jaunes avec le maillot du FC Nantes

« J’étais pressé, je n’avais pas le temps de mettre mes lentilles de contact et impossible de mette la main sur mes lunettes. La Révolution n’attend pas ! » Justin n’a jamais participé à une manifestation de sa vie et celle des gilets jaunes était pour lui l’occasion de goûter à la rébellion « Une fois, j’ai dit à mon père que je n’appréciais pas sa manière de cuisiner les raviolis, je me suis pris une torgnole comme jamais. Du coup, depuis ce jour, j’ai du mal à exprimer tout sentiment d’agacement » raconte le jeune Rennais d’un ton désolé.

Justin a donc concentré toute son énergie sur le sport et notamment le Stade Rennais. « J’aurais pu prendre un club un peu plus passionnant, mais c’est le seul qui était près de chez moi. Enfin, bon, tout le monde ne peut pas déménager à Guingamp du jour au lendemain non plus. » Mais le mouvement des gilets jaunes était donc en fait l’opportunité de se focaliser sur un autre combat pour lui « Je ne pense pas que cette manifestation soit si fourre-tout contrairement à ce que certains affirment. Je roule au diesel, mais je pense qu’il serait bon d’augmenter le SMIC, de baisser la CSG, de revoir le prix du bigmac et surtout surtout, de revoir la TVA sur le prix des billets au Stade Rennais. Cela me paraît être une revendication très concrète« .

« Je n’avais pas fait de gaffe comme ça depuis 2006 où je m’étais trompé de gosse à la maternelle en allant chercher mon fils Victor. »

Malheureusement dans sa précipitation, Justin a pris un maillot du FC Nantes rapporté suite aux matraquages des Canaries durant le Derby de la semaine dernière « Le gars, on l’avait menacé de coup de pneu s’il enlevait pas son maillot dans la rue avant d’accéder au stade. C’est assez amusant, parce qu’aujourd’hui on va imposer aux gens de porter un gilet jaune s’ils veulent avancer. « 

En arrivant au rond point du centre commercial de Cleunay, le supporter Rennais mis sans trop s’en rendre compte le maillot du FC Nantes « Le maillot, je l’avais posé sur ma table de chevet, je l’ai confondu avec le gilet en partant. Je n’avais pas fait de gaffe comme ça depuis 2006 o

gilet
Placement de produit, faut bien vivre hein, vu le prix de l’essence

ù je m’étais trompé de gosse à la maternelle en allant chercher mon fils Victor. Comment je pouvais savoir que cette petite fille qui criait « Je m’appelle Maëllis avec 2 L » n’était pas mon enfant ?« .

À peine arrivées sur place, les forces de l’ordre demandèrent à Justin de quitter immédiatement les lieux. Il passa en comparution immédiate et fut interdit de Stade pour 10 ans. « Je trouve la sanction un peu injuste. Mais bon, je pense que ça va m’obliger à déménager sur Guingamp. Ce serait dommage vu le prix du diesel de prendre aussi souvent la voiture pour suivre un club qui vaut vraiment le coup… »

 

Source image détournée : Ouest-FrancE

Publicités