Andouillé (53). « J’ai le seum, ça se fait trop pas », par Flora, 16 ans, qui apprend que les transports sont bloqués un jour où elle est en vacances

« Vas-y chuis dég, le jeudi en plus normalement j’ai deux heures de maths avec l’autre poufiasse et là je suis en vacances. Je vais rester sur mon lit à envoyer des snaps avec des petits cœurs » s’exprimer fougueusement Flora, lycéenne de 16 ans (1ère ES) qui vient juste de passer son TPE sur L’expansion du nems dans la mondialisation . Aujourd’hui l’ensemble du département est sous la neige, les transports vers les centres de loisirs sont bloqués, mais Flora est déçue que cette suspension se déroule un jour de vacances  » ‘Tain jle savais qu’en étant les derniers en vacances (Zone B NDLR) on se ferait carotter. C’est toujours les autres qui ont des jours peinards, posey dans leur lit alors qu’ils devraient être en cours ».

« Ma mère veut que j’aille faire un bonhomme de neige avec mon petit frère »

Mais le malheur de Léa ne se limite pas à cette neige imprévue. Sa mère devait la déposer au centre-ville de Laval (The place to be) afin de faire les boutiques. « Elle voulait que je m’occupe de mon petit frère, que j’aille faire un bonhomme de neige avec mon petit frère. Moi je n’ai pas envie de jouer avec lui, je n’ai aucun plaisir, car je ne loupe aucune heure de cours. #viedemerde »

La neige devrait fondre assez rapidement, les élèves de la zone b reprendront les cours vers le 12 mars, peu de chances de revoir quelques flocons durant les cours. « Je m’en fous, je vais sécher, il est hors de question qu’on me pique ce jour de vacances sans raison, c’est une question d’équité entre tous les lycéens de France » rage Flora avant de se faire confisquer son portable par son père parce qu’elle refuse de faire la vaisselle. »

2nde.jpg
Je hais le jeudi
Publicités