« MOI, j’le savais depuis le début », par le mec à côté de vous dans un bar qui découvre à l’instant que Jonathann Daval a avoué le meurtre de sa femme

« Putain je le savais que c’était lui. Mais siiiiiiiiiiiiiiii c’était obligé, je te l’avais dit. Comment ça quand, bah y’a trois mois après son hommage. Oui, bah tu te rappelles pas, mais moi je te le dis je l’ai su dès-le-dé-but. Déjà sa voix aigue, il fait un peu pd avoue. Oui bon on dit « gay » mais avoue il avait une tête de P.D.  Ses larmes elles n’étaient pas sincères, je l’ai toujours dit. Tu me crois pas ? Jordan, j’avais pas raison. Tu te souviens pas qu’on en ait parlé ? Putain mais espèce de faux-frère va. On était un lundi, dans ce bar à la même table. Je me souviens très bien. Quoi ? Ce bar n’est jamais ouvert un lundi. Mais alors, bon oui, ça devait être un mardi, je sais plus moi. Mais moi je l’ai toujours dit, c’est lui le meurtrier. Tout l’accablait. Comment ça des indices ? Pas des indices meuf, l’intuition, je les sens moi ces choses là. Et puis un mec qui décide de faire un jogging pour rendre hommage à sa femme, c’est qu’il a un truc à se reprocher, et ça personne ne pourra me contredire. Je l’ai toujours su, je vous dis, depuis le début. Allez on parle d’autre chose sinon ça va m’énerver. »

421848766_4a47410ec1_z.jpg
« Tu vois, je te l’avais bien dit »
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s