Laval. Discothèque Le Deluxe : un client aurait « pécho »

Fait assez rare, mais qui reste à mettre au conditionnel. Dans la nuit de samedi à dimanche. Un client de la boîte Le Deluxe à Laval aurait, après un exercice de séduction assez poussé, réussi à conclure auprès d’une jeune personne de sexe féminin. D’après plusieurs témoins, la personne serait âgée d’une trentaine d’année, de type caucasien et de sexe masculin. « On l’a regardé danser autour d’une nana » raconte Fabrice, client occasionnel « Il agissait comme les autres clients au début. Il ne dansait pas, poussait les autres dès qu’il voyait une nana et restait sur le point de se battre. En apparence, on aurait jamais cru que ça puisse aller aussi loin avec une nana »

David, un des barmen, raconte que le client aurait réussi son coup grâce à son humour et son répondant. « Le gars, il était fort. Il arrivait à la faire rire, mais pas seulement. Il ne faisait pas que hocher la tête quand elle lui parlait de sa vie, il semblait vraiment l’écouter et lui donner des conseils. Au début j’ai cru que c’était sa sœur tellement il l’a comprenait bien. Mais ensuite, comme je l’ai vu l’embrasser et qu’il n’avait pas l’accent du nord-Mayenne, j’ai bien compris qu’elle n’était pas de sa famille »

« Je suis persuadé qu’il avait un tee-shirt Waikiki sous sa chemise »

D’après la direction, personne n’a réussi à conclure au Deluxe depuis 3 ans. « On fait croire que c’est possible tous les soirs, c’est tout le but des boites de nuit. Mais on sait très bien que ce n’est guère probable. Un peu comme le loto, on fait miroiter un truc. Qui se laisserait emporter par un séducteur de boîte de nuit aujourd’hui? En chemise et en chaussures de ville qui plus est ?« 

Difficile de savoir le vrai du faux dans cette histoire. Mais cela reste vraisemblable, les moins de 25 ans étant interdits dans l’établissement, il est possible qu’un client ait tenté un coup à l’ancienne. « Pour moi c’est un quadra » affirme David « Seul un quarantenaire peut encore séduire à l’ancienne ici. Le gars lui a proposé un Monaco, qui fait consomme encore un Monaco de nos jours. Les autres, ils passent leur temps sur Tinder, ils ne bousculent personne même si le résultat reste le même. En plus le gars, je suis persuadé qu’il portait un tee-shirt Waikiki sous sa chemise, ça veut tout dire… »

Publicités