Nantes. 2 ans après : celui qui connaît quelqu’un, qui connaît un pote de la sécu qui aurait dû être au Bataclan, donne encore son avis

Justin sait tout sur ce qui s’est vraiment passé au Bataclan, 2 ans après les faits que tout le monde veut se rappeler en ce lundi matin, il raconte. « Ce soir, en apéro, je compte bien ne pas raconter ma journée banalement. Faut vraiment que je raconte encore une fois à mes amis ce qui s’est vraiment passé. »

Justin n’est pas un Nantais comme les autres, le jeune trentenaire connaît quelqu’un qui avait un pote à la sécu qui aurait dû être Bataclan. « Ouais ce serait un certain Didier, il aurait dû y être. Mais comme il vivait à Lyon depuis 2 ans et que, gros hasard, il ne travaillait plus dans la sécurité depuis 5 ans, bah il n’y était pas ».

« Les gars sont arrivés et ils ont déposé leurs armes au vestiaire »

Le fameux Didier a donc vraiment eu de la chance. Mais Justin, à travers son témoignage interposé, raconte ce qui c’est VRAIMENT passé, comme s’il y avait réellement été. « Les gars sont arrivés et ils ont déposé leurs armes au vestiaire. Et comme on a refusé pour des raisons évidentes de sécurité, ils se sont agacés. » En effet, selon Justin, DAECH n’avait rien à voir avec les évènements.

Justin est un spécialiste des questions sensibles. Il sait par exemple ce qu’il s’est passé durant l’attentat de Saint Michel alors qu’il n’avait que 5 ans. Quant au 11 septembre  2001 : «  On ne me la fait pas, si vous voyez ce que je veux dire ».

Deux ans après les attentats du 13 novembre, Justin espère bien rappeler à tout le monde la vérité vraie sur ce qui s’est passé vraiment passé pour de vrai dans cette salle. Le seul hic selon le jeune Nantais est que ses amis ne sont pas sensibles à son discours. « Ce matin, tout le monde avait oublié que ça faisait 2 ans que ça s’était passé. Comme quoi DAECH n’avait pas réussi son coup, mais les médias ont réussi à leur rappeler. Ils sont donc chauds pour mon monologue de l’apéro du coup ».

Publicités