Œufs contaminés. Le crâne de Jean-Yves Le Drian aurait été traité au Fipronil depuis des mois

Difficile de savoir s’il en subira de lourdes conséquences. Les autorités sanitaires temporisent et assurent pourtant que l’actuel ministre des Affaires étrangères ne devrait subir aucune séquelle malgré sa longue exposition à l’insecticide. Nicolas Hulot reste quant à lui plus sceptique : « Jean-Yves a été affecté par le fipronil de manière durable. Il devait absolument être traité pour son cumul des mandats durant la Présidence de Hollande. Sans ce traitement, il ne pouvait cumuler les postes de ministre et de président du Conseil Régional de Bretagne. Le traitement a été arrêté le 2 juin, peu de temps avant ses 70 ans…officiellement »

 « Afin de lutter contre les poux rouges socialistes »

En effet, d’après certaines sources, Jean-Yves Le Drian aurait continué seul son traitement, sans ordonnance, en se fournissant directement dans un coffee shop néerlandais : « Le plus difficile pour lui est de lutter contre les « poux rouges socialistes », affirme un de ses proches. Il lutte contre ses idéaux socialistes afin d’être Macron compatible. L’autre jour, il a parlé de l’affaire au Venezuela, il n’a pas pu s’empêcher de se prendre quelques grammes de Fipronil avant la conférence de presse. C’est malheureux, mais je pense qu’il est devenu accro, comme le sont certains députés LREM avec la poudre de perlimpim.« 

17 pays seraient actuellement touchés par le Fipronil, les hommes chauves, avec le crâne beau et lisse comme Jean-Yves Le Drian sont les premiers touchés : « Ceux qui à leur âge, représentent autant le renouveau de la société civile, qu’un album d’Alan Stivell dans la rubrique «Découvertes » de Spotify » rappelle Nicolas Hulot.

ledrian-960-320_0.jpg
« J’entends le loup, le renard et la belette, mais promis dans 10 ans, je m’en irai… »

 

 

Publicités