Flash. Coupe de France : Marcel Desailly et Sony Anderson parient 6-1 pour l’US Avranches

Flash infos. « Depuis le match retour contre le Barça, on se méfie du PSG trop confiant » rappelle Sony Anderson. « 6 buts pour Avranches me paraissent raisonnables » rajoute Marcel Desailly « Rappelons que durant le match de juillet 1944, les joeurs de l’opération Cobra avaient devancés les Parisiens qui n’ont été libérés qu’en août de la même année. »

La stratégie normande devrait être sans faille : camembert de 3 mois, Poire à la mi-temps, jus de pomme bio. Tout a été fait pour l’équipe de PSG subisse une indigestion. « Notre alimentation à base de crème non stérilisée alourdira les joueurs adverses » affirme l’entraîneur. « Les Parisiens seront déstabilisés, courir avec un bedaine à la place du ventre, ce n’est pas acquis pour tout le monde. On a donc toutes nos chances !« 

05_avranches_aout_1944-1
Elle est de combien la côte?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s