Laval Virtual. Penelope Fillon, invitée d’honneur du salon de la réalité virtuelle, y présentera son travail d’attachée parlementaire

Penelope Fillon est cette année l’invitée d’honneur du festival Laval Virtual. Ce festival de réalité virtuelle qui existe depuis plus de 15 ans dans la ville mayennaise a décidé de consacrer deux journées entières au travail parlementaire fictif la femme du candidat : « Le plus difficile aura été de créer une projection en 4 dimensions de son travail d’attachée parlementaire. » indique Kévin-Louis Loaron, responsable politique du salon « 3 dimensions dans l’espace et une dans le temps pour prouver la durée réelle de son implication sur le long terme. Ce n’était pas tant un souci technique, mais principalement un problème de Data. En effet, il fallait tout inventer, les pièces justificatives, les noms, les PDF. Bref ce n’est plus de la manipulation mais de la création de faux et usage de faux. Un travail titanesque mais passionnant. »

C’est François Zocchetto, sénateur-maire de Laval, qui a demandé à Mme Fillon de venir dans sa ville « Je suis plus que jamais de tout cœur avec François Fillon. Alors je lui ai proposé les services des meilleurs techniciens pour l’aider dans ses affaires judiciaires. Les animations créées pendant le salon ne serviront pas que pour ce week-end. Elles seront présentées aux juges très prochainement. Le but est de les convaincre, eux, mais également les électeurs. Rien de tel qu’un salon de la réalité virtuelle pour mettre en place une belle démocratie fictive. »

         « Macron est d’accord pour venir »

Autre surprise pour ce salon, l’élue locale Béatrice Mottier recevra Emmanuel Macron qui présentera son programme sur une projection holographique. « Il s’est inspiré de la projection de Mélenchon. Je lui ai demandé s’il voulait revenir à Laval, il m’a répondu « Ca me fait chier mais d’accord. » Il est cool en ce moment, il a l’air d’accord avec tout le monde »

Le salon Laval virtual se tiendra jusqu’à dimanche. D’autres animations seront proposées comme par exemple une animation qui a pour but de rendre invisible les visiteurs : « Ouais alors ça j’ai dit à Penelope et François de ne pas y passer. J’ai donné le même conseil à tous les politiques d’ailleurs, de gauche comme de droite » indique le maire de Laval. « Car voir leur élus en toute transparence risque de choquer plus d’un spectateur »

Macron-3-Thecamp-REA-030716-021-660x330.jpg
« D’accord, d’accord, d’accord, d’accord… »
Publicités