Mélenchon. « Si je suis élu, je serai un dictateur, mais un dictateur sympa »

Jean-Luc Mélenchon se défend de toute tentation de pouvoir personnel « Je suis pour la séparation des pouvoirs. Il y a aura moi et mes hologrammes qui dirigeront la France » Fort d’un projet social ambitieux, le candidat à la Présidentielle affirme qu’il faudra sauver les Français quitte à sacrifier quelques libertés « Je serai un dictateur, mais un dictateur sympa. Peut-être qu’il y aura un peu de culte de la personnalité, bon, ce sera pas pire que Nabilla dans Secret story. Promis, dès que je serai au pouvoir, je mettrai en place une VIème République et je me retirerais. Seule condition cependant, la constitution de la VIème République sera mise en place uniquement après ma mort naturelle, pas avant. Les Français auront trop besoin de moi en attendant. Enfin je pense… »

« J’ai pas pécho depuis 20 ans »

Mélenchon dans son double meeting holographique a affirmé ses ambitions : « Je me bats pour l’alternance depuis des années mais je refuse de passer la main. Je veux que mon nom soit marqué partout. Je ne me bats pas pour le pouvoir mais pour une cause… Par contre si je peux garder le pouvoir un peu plus longtemps ça serait cool. Oui je suis contradictoire, mais j’ai pas pécho depuis 20 ans et comme le disait Henry Alfred Kissinger « Le pouvoir est l’aphrodisiaque suprême. » »

rr42qxsz.jpg
Jean-Luc et son hologramme 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s