Malentendu. Grâce de Jacqueline Sauvage « J’avais juste évoqué une grasse mat » indique le Président

Un peu penaud, F.Hollande tient à revenir sur la grâce de Jacqueline Sauvage. « Il y a eu un malentendu avec le garde des Sceaux, il semblait crevé je lui ai dit « Jean-Jacques, repose toi un peu demain, fais une grasse mat, on n’est pas des sauvages » ça n’a rien à voir »

La bourde n’a pu être arrêtée à temps, les médias s’emparant rapidement de l’affaire, il était difficile pour le Président de revenir en arrière « Je comptais la gracier, mais qu’au mois de Mai, faire un peu comme Obama quoi, laissez un bon souvenir. Si j’avais voulu la gracier en décembre, je l’aurais fait avant Noël ».

D’après l’Élysée, ce n’est pas le premier malentendu du Quinquennat de François Hollande. Le premier aura été les bombardements de Daesh en Syrie « Bah là en fait, je disais qu’il fallait mettre plus de lessive à la femme de ménage » et le dernier en date  : le renouvellement de mandat : « Tout le monde a cru que je me retirais du pouvoir. En fait je parlais à Julie à la base, mais dans un tout autre contexte « .

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s