Mayenne. Faut-il se ruer sur le tout nouveau Nokia 3310?

Certains lycéens attendent depuis 7h ce matin
« Je l’attends depuis des mois et j’ai hâte de pouvoir me la péter devant mes amis » avoue Jacques, jeune lycéen de lycée Lavoisier. La sortie du Nokia 3310 est attendue de pied ferme par les clients mayennais d’Itinéris. L’appareil qui permet de communiquer en temps réel avec d’autres individus, et ce sans aucun fil, impressionne les technophiles de la sous-préfecture mayennaise : « J’ai entendu parler d’un jeu génial » commente Lucie, élève en Première C (futur bac S) « Il paraît qu’il faut jouer avec un serpent qui grandit au fur et à mesure que l’on joue, sans se mordre la queue. J’ai hâte de l’acheter je commençais à me lasser du démineur au C.D.I. J’ai hâte d’envoyer des SMS à mes copines, j’espère juste qu’elles auront assez de forfait pour me répondre. Faut dire, ce n’est pas donné 0,5 franc le texto…Mais j’ai déjà prévu le coup, je mettrai des symboles pour économiser sur mon forfait mobicarte 🙂 »
« Personnellement pour le moment moi je garde mon Tatoo »
C’est bon j’ai 4 barres, je suis large
Mais tous les clients ne sont pas pour se tourner tout de suite vers cet achat qui ne sera que compulsif selon certains : « On commencait tout juste à s’équiper d’ordinateurs dernier cri reliés à l’Internet et équipés de Windows 98. Le forfait ADSL de Wanadoo me coûte déjà bien assez cher comme cela. » s’agace Henri, un père de famille. Du côté des lycéens, l’achat du téléphone ne fait pas non plus l’unanimité : « J’ai entendu parler d’un Nokia 3410, plus léger et plus performant qui devrait sortir vers 2018. Je ne vois pas l’intérêt de se ruer sur le Nokia 3310. Je trouve que l’on va trop loin. Bientôt on ne saura même plus se parler en face(book) et on ne sera draguer que par textos. Personnellement pour le moment moi je garde mon Tatoo » s’agace Mathieu, jeune lycéen en bac STT.
Quelques « anciens » apprécient peu ces nouveautés : « A-t-on besoin réellement de ce genre d’appareil ? Mon téléphone fixe et mon minitel me sont bien suffisants. Avant on pouvait ne pas répondre à quelqu’un dans la journée, c’était normal, maintenant si on ne répond pas dans l’heure ça devient de l’impolitesse. Les P.T.T ont vraiment bien changé!« 
Publicités