Psychologie : "Comment annoncer à son chien qu’il a été adopté ?"

 

Jean-Christophe G nous envoie un courrier pour demander comment avouer enfin à son chien qu’on l’a abandonné. Jean lechat, psychologue vous répond J-C :
« Il avait 2 jours et vous l’avez trouvé dans le panier de votre voisine. Si adorable, vous ne vouliez pas qu’il soit battu avec un annuaire de 1996 ou noyé dans le bassin d’orage du Bourny (53). Vous avez donc décidé d’adopter votre chien que vous considérez comme votre propre fils. Arrivé à certain âge ils vous posent des questions à travers son regard mélancolique. Le temps est venu de lui dire la vérité.
Michel, c’est quoi ces notes?
En effet depuis quelques temps Michel Delpech (prénom d’emprunt) s’étonne que vous ne touchiez jamais à ses propres croquettes. Il vit mal le fait que vous finissiez toujours la dernière tranche de jambon, sauf quand celle-ci est périmée. Il se demande s’il n’est pas mal aimé alors qu’en fait c’est tout le contraire. Vous avez multiplié les mensonges concernant sa pilosité exubérante : puberté précoce, problèmes hormonaux. Même le fameux, «Ça mon chéri ça vient de la famille de ta mère, ce n’est pas ma faute» ne suffit plus à le convaincre. Il remarque également qu’il est le seul membre de la famille à ne pas avoir le droit d’aller sur le canapé. Son hyper salivation le gène durant les cours et ses amis se moquent de lui car il laissent des traces sur son cahier de SVT. En l’occurrence, concernant cette matière, il a eu seulement 2/20 à l’évaluation sur la reproduction sexuelle. Il avait pourtant tant révisé avec la fille de votre voisine, Chloé, un Chiwawa également adoptée par un couple de Chinois qui tient un restaurant japonais. Oui,  car en tant que parent aimant vous avez décidé de le scolariser pour favoriser son intégration dans la société. Les enseignants vous conseillent de l’envoyer en filière 3ème prépa pro afin de le préparer plus sereinement à son rêve de toujours : « soigneur animalier ». Ses amis se moquent de lui car il est le seul à mordre encore dans une Girafe Sophie. Il se justifie vaguement en n’affirmant pourtant n’avoir pas plus de 4 ans. Mais aujourd’hui c’est trop tard, vous craquez. Vous ne supportez plus ses yeux quand vous quittez la maison pour aller au travail. Vous décidez de tout lui avouer. Bravo, nous sommes fiers de vous. Il était temps, ne perdez pas une minute de plus. Prenez la laisse offerte à sa communion et emmenez le pour lui annoncer la nouvelle. Si vous faites preuve de psychologie et d’amour, il saura comprendre votre décision. Un dernier conseil néanmoins, n’oubliez pas d’attacher solidement la corde au poteau de l’aire d’autoroute avant de partir. Pensez à prendre un café et à vérifier bien la pression des pneus. »
Jean Lechat, psychologue clinicien-garagiste issu des plus grandes universités angevines.
Publicités