Coupe de France : Stade Lavallois explique sa défaite face à Granville, club de CFA2 : "C’était à cause des huîtres du Nouvel An"

Face à leur étonnante défaite face à Granville, club de CFA2, les joueurs du Stade Lavallois ont su répondre avec franchise et sans complexe à nos journalistes sportifs : « On n’a pas digéré les huitres du Nouvel An. Ni les crevettes, ni les bigorneaux, ni les moules. En fait je crois que l’ensemble de l’équipe est allergique aux fruits de mer » avoue l’entraineur Denis Zanko.
Elles avaient un drôle de goûts les moules quand même

« On a passé la nuit du Nouvel An au casino de Granville et on a bu quelques bouteilles de champagne pour la bonne année. Et ça aussi on a eu du mal à les digérer. C’est malheureux mais c’est comme ça. Ça arrive. C’est pas non plus la fin du monde » confie un défenseur. D’après quelques rumeurs, Lionel Cappone aurait également laissé passer deux buts après avoir tout perdu au Poker : « J’étais persuadé d’avoir un Brelan, mais je ne savais pas moi qu’une suite était plus forte. Du coup, les mecs ont commencé à me cuisiner que si je délaissais un peu les filets de temps en temps durant le match, ma dette serait épongée. Ils ne rigolent pas les bonhommes, ils bossent souvent avec Valbuena ». Le Stade Lavallois affirme que seules ses raisons peuvent expliquer une défaite d’une équipe professionnel face à un club de CFA2 normand. Des circonstances atténuantes que les supporters, un peu déçus, acceptent sans difficulté.

Publicités