Drame : il ouvre un carambar et découvre que la blague n’est pas complète

Lol et MDR
Teddy, 31 ans, avait envie d’un carambar. Pour se rappeler le goût que celui-ci avait. Mais c’est surtout cette envie de retrouver les blagues qui ont fait son enfance qui le poussa à dépenser ses derniers 50 centimes du mois avant la paye.
Le bonheur fut de courte durée.  Après avoir décollé pendant 20 minutes le caramel de ses dents, Teddy voulu lire la blague qui se trouvait sur le papier d’emballage. Malheureusement, celle-ci a été coupée à l’impression. La question était posée, mais la réponse n’était pas donnée. « J’ai cru devenir fou » s’exclama Teddy. « J’ai questionné pendant 3 heures les passants dans la rue. Personne ne connaissait la réponse. J’ai appelé le groupe Cadbury, mais ils m’ont affirmé que le service des blagues était fermé depuis 5 ans. Je n’arrive plus à dormir. Même Google n’avait pas la réponse. »
« Monsieur et Madame Ferrand on un fils. Comment s’appelle-t-il ?»
Depuis 2 mois, Teddy achète plusieurs paquets de Carambars par semaine afin de connaître enfin la réponse à la blague. « Je ne les mange plus, je les donne aux enfants car je sinon je vais faire du diabète. J’ai été du coup placé en garde à vue. Les gens ne comprenaient pas pourquoi je donnais autant de bonbons auprès des enfants devant l’école. J’ai été relâché au bout de quelques heures, les policiers ont très vite saisi ma détresse en fait. »
Teddy cherchant une suite…
Forte heureusement pour Teddy, un Belge installé en région parisienne, touché par son histoire, le contacta et lui donna enfin à la réponse à cette fichue question : « Monsieur et Madame Ferrand on un fils. Comment s’appelle-t-il ?». Celle-ci serait…(suite à un problème dans le protocole HTLM, l’intégralité de cette article n’a plus être publié)
Publicités