Biodiversité. Un chasseur mayennais condamné à une amende de 17 euros après avoir abattu le dernier électeur de Nicolas Dupont-Aignan de la région

L’ONF a décidé de réagir fort après l’abattage soudain d’un des derniers électeurs de Nicolas Dupont-Aignan de la région. « Certains estiment que c’est un nuisible, ce n’est pas faux. Les électeurs de Dupont-Aignan peuvent faire des dégâts comme tout nuisibles d’extrême droite, mais à cette échelle-là, il restait relativement nécessaire dans notre écosystème. On peut difficilement accepter sa disparition ».

« Petit petit fachooooooo »

L’antivaxx est plus rouge-brun

Côté chasseur, la défense s’appuie sur le fait que l’électeur de NDA est difficilement reconnaissable de l’électeur du Florian Philippot et de l’antivaxx de base. « Le plumage n’a pas les mêmes teintes d’hypocrisie et d’opportunisme. » précise Roger Rosé, chasseur qui officie près de la forêt de Saint-Germain-le-Fouilloux « Le NDA est plus grisé alors que l’antivaxx est plus rouge-brun. J’avoue avoir commis une faute, mais je trouve la sanction un peu disproportionnée. Personne ne se rendra compte qu’un électeur de NDA aura disparu, déjà parce que les ¾ du temps, souvent parce qu’il continue de coller des affiches de l’homme politique sous un pont de l’A81 plutôt que d’aller voter, pensant qu’il sera plus efficace ainsi.

L’ONF prévoit bientôt de lancer un stage de sensibilisation afin de permettre aux chasseurs de bien distinguer les électeurs d’extrême droite et de bien séparer les nuisibles en voie de disparition de ceux qui prolifèrent. « Il faut absolument réguler les électeurs de Zemmour » indique une conseillère en biodiversité « Ce sont les seuls nuisibles qui une fois qu’ils se reproduisent, se bousilleront entre eux pour avoir le pouvoir. Le souci est qu’avant cela, ils auront déglingué toutes les espèces migratoires nécessaires à notre écosystème.

Source détournement image